BD : Iznogoud est orphelin

  • A
  • A
BD : Iznogoud est orphelin
Jean Tabary avait imaginé Iznogoud avec Goscinny, une série devenue un classique de la bande-dessinée.@ Wikimedia Commons / CC Zewan
Partagez sur :

Jean Tabary est mort jeudi. Il avait créé celui qui "voulait être calife à la place du calife".

La bande-dessinée a perdu l’un de ses grands auteurs et Iznogoud est désormais orphelin. Le dessinateur Jean Tabary, qui a créé avec René Goscinny le personnage de bande dessinée Iznogoud, est mort jeudi à l'âge de 81 ans, a annoncé sa fille Muriel Tabary-Dumas, responsable des Editions Tabary. "Mon père avait subi un AVC (accident vasculaire cérébral, ndlr) en 2004 puis s'était mal remis de son veuvage l'année suivante", a précisé Muriel Tabary-Dumas, qui dirige les Editions Tabary, créées en 1979.

Jean Tabary était né à Stockholm le 5 mars 1930. Il débute en 1956 dans l'hebdomadaire Vaillant avec "Richard et Charlie". Dès 1958, il crée "Totoche" et sa bande de copains, puis en 1960, avec Goscinny déjà, il donne naissance à "Valentin", le vagabond.

"Petit à petit Iznogoud a pris la vedette"

Jean Tabary dessinait Iznogoud, le grand vizir qui "voulait être calife à la place du calife" de Bagdad depuis 1962, date à laquelle il avait croqué le personnage sur des scénarios de René Goscinny. Sur un scénario de Goscinny, il crée d'abord les aventures du potentat débonnaire Haroun el Poussah, dans le magazine Record, mais très vite l'ignoble Iznogoud vole la vedette au calife.

Iznogoud avait fait ses débuts dans le magazine Record, avant d’émigrer dans les pages du légendaire Pilote puis de Pif magazine. Jointe par Europe 1, Muriel Tabary-Dumas dresse le portrait de ce personnage haut en couleurs : "Iznogoud est quasiment l'unique personnage anti-héros parce que le héros d'habitude c'est le gentil. D'ailleurs au tout début quand mon père et René Goscinny ont créé la série c'était Les aventures du calife Haroun El Poussah, c'était le gentil qui était mis en avant. Petit à petit le grand vizir a pris la vedette, peut-être justement parce qu'il avait une résonance dans l'inconscient de chacun . On avait envie qu'il y arrive parce qu'il portait un peu les valeurs de la série mais en même temps qu'il se plante à chaque fois finalement".

26 tomes parus

Jean Tabary a par ailleurs créé les séries "Totoche" et "Corinne et Jeannot". Les albums d'Iznogoud, traduits dans de nombreuses langues et d'abord publiés chez Dargaud, se sont vendus à plus de dix millions d'exemplaires, selon son fils Nicolas.

Depuis la mort de Goscinny en 1977, Tabary avait poursuivi seul son récit des aventures d’Iznougod. Au total, 26 tomes sont parus, le dernier avait été réalisé en association avec la fille du dessinateur. En 2004, Patrick Braoudé avait réalisé un long métrage, titré "Iznogoud", dans lequel Michaël Youn campait le vizir face à Jacques Villeret en calife.