BD du réel : quand les événements imposent leur rythme au dessin

  • A
  • A
BD du réel : quand les événements imposent leur rythme au dessin
Partagez sur :

Festival d'Angoulême  - Découvrez les coulisses du travail des dessinateurs : ils racontent comment ils mettent la réalité en images. 

Au cœur du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême se trouve cette année la notion de BD du réel. La bande dessinée contemporaine s’empare de la réalité, qu’elle façonne, ou questionne. Alors que s'ouvrira jeudi la 41e édition du Festival, les dessinateurs dévoilent les coulisses de leur travail. Ils évoquent leur manière de mettre la réalité en images.

Adrénaline. "C’est très stressant de faire un livre documentaire. C’est la réalité qui impose le rythme", explique Mathieu Sapin, l’auteur de la bande dessinée Campagne Présidentielle. "Et si l’on ne suit pas, ça continue sans nous", confie le dessinateur qui trouve la démarche à la fois "épuisante" mais "excitante".

Intense travail préparatoire. Comme Jacques Tardi avant de mettre en images la Grande Guerre, à partir de recherches minutieuses, de sensations sur le terrain, ou d’images d’archives, Etienne Davodeau, l’auteur de Lulu femme nue, récemment adaptée au cinéma par Sólveig Anspach, ne travaille jamais sur un scénario de bande dessinée du réel, sans un intense travail préparatoire. La rencontre des gens, le recueil d’information, ou même, l’envoi des planches à des personnalités qui figurent dans ses livres, représente un gros effort de recherches et d’échanges, nécessaires à la justesse de son point de vue.

Comment mettre le monde en images? Alors que la 41e édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême sera lancée le 30 janvier 2014, les dessinateurs témoignent : 



BD du réel : "C’est la marche du monde qui...par Europe1fr

Au programme de cette 41e édition. Le Festival propose des rencontres entre auteurs et public, des expositions (Tardi et la Grande Guerre, Mafalda, une petite fille de 50 ans, du Transperceneige à Snowpiercer…), mais aussi des ateliers d’initiation à la bande-dessinée, des projections et des coins consacrés à la lecture.

Le Festival International de la BD d’Angoulême, du 30 janvier au 2 février 2014, avec Europe 1.

sur le même sujet, sujet,

ENQUETE - Le monde de la BD est-il machiste ?

ANGOULEME : comment les auteurs choisissent leurs sujets

CINE : Karin Viard incarne Lulu femme nue