Avignon : deux œuvres polémiques lacérées

  • A
  • A
Avignon : deux œuvres polémiques lacérées
La célèbre photographie provoque l'indigantion de certains mouvements catholiques.@ Maxppp
Partagez sur :

Des catholiques intégristes s'en sont notamment pris au Piss christ, une photo d'Andres Serrano.

Leur comportement a rapidement intrigué les vigiles. Quatre personnes sont arrivées vers 11h30 dimanche matin au musée d’art contemporain d’Avignon, arborant tous des lunettes noires. Selon les informations recueillies par Europe 1, ils n’ont regardé aucune œuvre et se sont immédiatement dirigés vers la salle où est installé le Piss christ, la célèbre photo de l’artiste américain Andres Serrano, illustrant un crucifix trempé dans son urine.

Pendant que deux membres du groupe ont simulé une dispute dans le but d'attirer l’attention des vigiles, les deux autres ont lacéré à coups de couteaux et de tournevis la photographie, ainsi qu’un autre cliché représentant une religieuse en pleine prière, dans les locaux de la collection Lambert.

"C'est un retour en arrière"

Samedi après-midi, des manifestants s'étaient assemblés devant le musée d'art contemporain pour demander le retrait de cette photo. Les policiers auraient recueilli des signalements permettant de faire le rapprochement entres les quatre individus, toujours en fuite, et certains des manifestants présents hier dans les rues d’Avignon.

Le directeur du musée d'Avignon, Eric Mézin, ne décolère pas et s'en prend directement au récent débat sur la laïcité organisé par l'UMP. "Il y a cinq ans, ça n’aurait pas été possible et je pense que ce débat sur la laïcité a fait un mal fou (...) C'est très inquiétant", estime-t-il.

"C'est un retour de bâton très inquiétant", lance Eric Mézin :

Un cliché "odieux"

La photographie réalisée en 1987 sous-titrée Piss Christ fait l'objet de protestations de la part de mouvements catholiques. A tel point qu’une pétition a été lancée contre l’œuvre par l'Institut Civitas, qui, selon son site internet, regroupe "des laïcs catholiques engagés dans l’instauration de la Royauté sociale du Christ sur les nations et les peuples".

Le 7 avril, l'évêque d'Avignon, Mgr Jean-Pierre Cattenoz, avait demandé le retrait de l’œuvre, dénonçant un cliché "odieux" qui "bafoue l'image du Christ sur la croix, cœur de notre foi chrétienne"

Mitterrand condamne

Dimanche en fin de journée, Frédéric Mitterrand a affiché son soutien à Yvon Lombert. Le ministre de la Culture s'est dit "choqué".

"On n'a jamais vu ça. C'est inadmissible", a lancé Frédéric Mitterrand :

"Je suis persécuté au téléphone. J'ai reçu 30.000 mails, je n'exagère pas, 30.000 mails des intégristes (...) Cette ignorance, cette intolérance. C'est le Moyen-Age qui revient à grand-pas", a indiqué le collectionneur Yvon Lambert.