Avant son émission avec Gérard Depardieu, Ali Baddou promet un "très beau moment de télé"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'un des plus grands acteurs du cinéma français, Gérard Depardieu, ouvre la porte de sa maison à Ali Baddou, pour un entretien exceptionnel diffusé sur France 3 vendredi soir.

INTERVIEW

Gérard Depardieu se devait presque de participer à Drôle d'endroit pour une rencontre. L'émission, diffusée à 22h30 sur France 3 et présentée par Ali Baddou, porte le nom du film de François Dupeyron, sorti en 1988, dans lequel l'acteur joue avec Catherine Deneuve. Pourtant, sa présence dans l'émission a été bien difficile à obtenir, a confié Ali Baddou dans Le Grand Direct des médias, vendredi.

Un monument du cinéma français, de plus en plus rare à la télé. "On a mis des semaines et des semaines à le convaincre. C'est grâce à Mathieu Sapin - qui l'a suivi pendant cinq ans et qui en a fait une BD géniale (Gérard, aux éditions Dargaud, ndlr) - qu'on a pu ouvrir la porte de chez Gérard Depardieu", raconte le journaliste. "Mais jusqu'à la dernière seconde, je me demandais 'est-ce qu'il va nous ouvrir ?'", se souvient-il, amusé. Depuis quelques années en effet, Gérard Depardieu se fait "rare à la télévision", et nourrit même une forme de défiance à l'égard des médias, avec qui il ne mâche pas ses mots. "Il a été particulièrement traumatisé au moment de son exil fiscal, quand il a été accusé de vouloir quitter la France pour la Belgique. Il a été très blessé par les propos tenus à l'époque par Jean-Marc Ayrault, par François Hollande et il s'en explique dans l'émission", souligne Ali Baddou.

De Poutine à Sarkozy, en passant par les arts. Au cours de cet entretien d'1h30, au cours duquel l'acteur a été "plutôt sage", Gérard Depardieu aborde tout : "son rapport à la politique, à Nicolas Sarkozy, à Vladimir Poutine", mais aussi "son rapport à la culture, aux livres, à la sculpture, à la musique", s'enthousiasme Ali Baddou. "C'était vraiment rafraîchissant d'entendre ça dans sa bouche".

"Il était très enthousiaste". Initialement, Gérard Depardieu n'avait accepté que dix minutes d'interview. Finalement, l'émission entière a pu lui être consacrée. C'est qu'une fois à l'aise, Depardieu est prolixe et passionnant. "On s'est assis, et puis on a commencé à parler. Et finalement, on est restés 1h30 ensemble. C'était assez sidérant, il était très enthousiaste. Il nous a fait rire avec Mathieu Sapin", se réjouit Ali Baddou, qui promet "un très beau moment de télé".

Drôle d'endroit pour une rencontre, vendredi à 22h30 sur France 3