Au théâtre, "c'est toujours la première lecture qui est intéressante"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, le comédien Patrick Chesnais a évoqué l'importance de la première lecture, dans la décision de jouer une pièce, ou pas.

INTERVIEW

"Quand on a des difficultés à lire une pièce de théâtre, généralement, c'est plutôt bon signe." Dans Europe 1 social club mardi, le comédien Patrick Chesnais a confié à quel point cette impression, lors d'une première lecture, était d'une importance capitale. "Je reçois beaucoup de pièces, j'en lis quelques unes et celle-ci m'a laissé une trace", a indiqué Patrick Chesnais pour justifier son choix de jouer dans Une famille moderne, au théâtre Montparnasse.

Le public fait l'histoire. Paradoxalement, le comédien aura donc plutôt tendance à choisir une pièce dont la lecture est difficile, car "les pièces sont faites pour être jouées, pas pour être lues". Pour autant, il estime que "l'heure de vérité" reste la rencontre avec le public car "c'est lui qui raconte l'histoire", assure-t-il. Derrière ce sentiment, se cache une réflexion construite par le comédien au fil de son expérience. "Leur réaction (NDLR : aux spectateurs), leur silence, leur rire et leur calme font que c'est eux qui nous racontent la profondeur ou la force de l'histoire", confie Patrick Chesnais.

Le comédien, lui, "essaie de faire partager au public ce qu'on croit être le personnage, les rapports, les situations", a conclu le comédien pour appuyer sa réflexion.

>> Retrouvez l'intégrale de l'émission "Europe 1 social club" ici