Aston Martin redonne vie à la DB5 iconique de James Bond

  • A
  • A
Partagez sur :

Le constructeur britannique va produire 25 exemplaires de sa célèbre DB5, immortalisée par la saga 007. Quelques gadgets de l'espion de Sa Majesté sont même au programme…

C'est une nouvelle qui va ravir les fans absolus de James Bond, à condition d'être fortuné : le constructeur britannique Aston Martin annonce qu'il va rééditer la DB5, modèle iconique de 007, immortalisée dans Goldfinger, puis dans six autres films de l'espion britannique. Au total, 25 nouveaux exemplaires de la célèbre voiture grise vont être produits et, cerise sur le gâteau, ils seront équipés comme dans les films, ou presque.

Vue sept fois au cinéma. Avec son moteur six cylindres qui ronronne et sa ligne inoubliable, la DB5 de 1964 est LA voiture de James Bond par excellence. Présentée dans Goldfinger puis réapparue dans Opération Tonnerre, elle est inévitablement associée à 007, époque Sean Connery. Utilisée deux fois par Pierce Brosnan dans GoldenEye puis Demain ne meurt jamais, la DB5 a été remise au goût du jour sous l'ère Daniel Craig qui a eu le plaisir de la conduire à trois reprises dans Casino RoyaleSkyfall et Spectre.

Quelque 53 ans après l'arrêt de la production, le bolide va s'offrir une seconde vie grâce au travail des équipes de l'usine historique d'Aston Martin à Newport, dans le centre de l'Angleterre. Mais contrairement à la production des années 1960, la version 2018 aura droit à un petit lifting au niveau des équipements. Pas sûr que le siège éjectable que présentait Q à James Bond dans Goldfinger soit intégrer à la nouvelle DB5. En revanche, les quelques acquéreurs pourront s'amuser avec les plaques d'immatriculation qui tournent et d'autres gadgets élaborés avec le superviseur des effets spéciaux du film.

Trois millions d'euros pour… ne pas rouler. Les premiers modèles seront livrés en 2020. Pour se prendre pour 007, il faudra tout de même débourser trois millions d'euros, hors taxes. Mais attention ! À ce prix-là, pas question de se livrer à des courses-poursuites rocambolesques : l'Aston Martin DB5 ne sera pas homologuée pour la route.