Alexandra Lamy : "On est toujours en train de choisir"

  • A
  • A
Partagez sur :

Bleu ou vert ? Un homme ou l'autre ? Dans le film "L'embarras du choix", la comédienne est en incapacité de se décider. Ce rôle lui a valu un prix d'interprétation au festival de l'Alpe d'Huez.

INTERVIEW

Alexandra Lamy ne sait pas choisir. C'est du moins la caractéristique de son personnage de Juliette dans le film L'embarras du choix. L'actrice, qui a obtenu un prix d'interprétation féminise au festival de l'Alpe d'Huez samedi, était l'invitée d'Un dimanche de cinéma avec son partenaire, Jérôme Commandeur.

"Le bon choix". Au restaurant ou dans un magasin, impossible de se décider pour Juliette. Un jour, elle a un coup de foudre pour un superbe Écossais. Mais voilà, un peu plus tard, elle tombe aussi sous le charme d'un Français. Comme d'habitude, il lui est bien impossible de faire un choix. "Dans la vraie vie, on est toujours en train de choisir. En plus, aujourd'hui, il faut faire le bon choix", analyse l'actrice. Au départ, le scénario avait été conçu pour une femme plus jeune qu'Alexandra Lamy. "Je trouve ça plus intéressant que ce soit une femme de 40 ans." Ce problème de choix pour "une fille de 30 ans, à la limite, ça aurait pu passer pour de la jeunesse", ajoute l'actrice.

Les César. Jérôme Commandeur, qui joue un rôle secondaire dans le film, était aussi à l'Alpe d'Huez pour s'entraîner à la préparation des César. L'humoriste d'Europe 1 sera le maître de cérémonie de la grande soirée de cinéma. "Je n'ai pas de stress, ironise-t-il. Comme je l'ai dit, je vais prendre le mur mais j'y vais en klaxonnant."

Plus sérieux, il avoue préparer de petits sketchs avec la complicité d'agents d'artistes. Pour ce qui est de l'avenir, du côté d'Alexandra Lamy, la comédienne rappelle ses deux projets de réalisation : Blanquette, un film, et Les camisards : "une série. Au départ, j'avais écrit un scénario, mais en deux heures, c'est très compliqué d'expliquer ça." Le projet devrait se décliner en huit épisodes pour la télévision.