Aides au cinéma : le système français préservé

  • A
  • A
Aides au cinéma : le système français préservé
@ REUTERS
Partagez sur :

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a salué "une victoire majeure" pour la France après l'adoption par la Commission européenne des nouvelles règles sur les aides publiques au cinéma et l'audiovisuel, qui "maintiennent et sécurisent" le système français. Bruxelles a présenté jeudi le nouveau cadre des subventions dans ce secteur, qui permettra toujours aux Etats ou régions d'aider des oeuvres tout en imposant en échange que les tournages s'effectuent sur leur territoire, et non pas dans des pays à bas coût.

Point essentiel du texte, a en effet dit la ministre: il maintient l'autorisation pour les collectivités qui accordent des aides, quel qu'en soit le montant, d'exiger qu'au moins 50% du budget du film soit dépensé sur leur territoire, et jusqu'à 80% selon le montant des subventions, conformément à ce que prévoit le système français. "Ce n'était pas gagné d'avance, nous avons réussi à convaincre la Commission et modifier profondément le texte initial. C'est un grand sujet de réjouissance et un enjeu majeur pour la diversité", a affirmé Aurélie Filippetti.

Des tournages relocalisés en France

Bruxelles voulait réduire considérablement le lien entre aide et territorialisation, ce qui avait déclenché une levée de boucliers chez les professionnels du cinéma en France et en Europe. Le CNC (Centre national du Cinéma) avait calculé que les délocalisations de tournages qu'aurait pu entraîner le texte menaçait 10.000 à 16.000 emplois. La France a obtenu par deux fois depuis plus d'un an le report de la publication du texte, qui pourtant relevait entièrement du domaine de la Commission et non des Etats.

La territorialisation "assurera aux Etats comme aux collectivités locales un juste retour sur investissement et favorisera le développement de productions cinématographiques et audiovisuelles locales dans chaque pays européen", a déclaré la ministre. "Nous avons déjà relocalisé en France un certain nombre de tournages", a-elle ajouté.