"After", un livre participatif phénomène de la rentrée littéraire

  • A
  • A
"After", un livre participatif phénomène de la rentrée littéraire
@ AFP
Partagez sur :

Téléchargé plus d'un milliard de fois, cette "fan fiction" écrite par une Américaine de 25 ans et inspirée du boys band One Direction, arrive en France.

C'est le plus gros tirage de la rentrée littéraire, en janvier, en France. Il ne s'agit pas du dernier roman de Michel Houellebecq, mais du premier livre de l'américaine Anna Todd. After, tiré en France à 180.000 exemplaires, sort vendredi en France. Et ce premier roman n'est pas un ouvrage littéraire comme les autres, il s'agit d'un livre participatif, écrit avec les internautes. Le roman, téléchargé plus d'un milliard de fois sur Internet, s'inspire du boys band pour adolescents One Direction.

>> LIRE AUSSI - Michel Houellebecq fait de la politique-fiction dans son nouveau roman

Elle s'ennuie et commence à écrire sur Wattpad. L'aventure débute au Texas, où la jeune américaine de 25 ans multiplie les petits boulots… en s'ennuyant ferme. Un soir, Anna Todd décide de se mettre à écrire. Elle poste, chaque jour, un chapitre sur le site d'écriture communautaire Wattpad, comme il en existe beaucoup sur Internet.

Une histoire à l'eau de rose… et les One direction. Très vite, les jeunes internautes s'emparent du sujet et lui soumettent des idées, des nouveaux personnages, des rebondissements, des intrigues, etc. Une histoire commence alors à prendre forme. Celle de Tessa, une jeune fille brillante et ambitieuse,  au destin tout tracé : un beau mariage et un travail de rêve.

Mais un jour Tessa va rencontrer Hardin, le bad boy sexy du lycée, qui lui va faire perdre la tête. Un personnage qui s'inspire d'un jeune homme bien réel : Harry, le leader des One Direction. Un groupe de cinq ados qui cartonnent dans le monde entier avec leurs chansons jeunes filles en fleur.

Téléchargé un milliard de fois. Et comme Anna Todd est loin d'être la seule fan des One Direction, son projet prend, séduisant des centaines puis des milliers d'internautes. Les chapitres d'After sont alors téléchargés plus d'un milliard de fois. Assez logiquement, les éditeurs s'en emparent et la saga est retranscrite en quatre volumes. En France, c'est Hugues de Saint Vincent qui achète les droits, pour faire d'After le plus gros tirage de la rentrée littéraire.

"Un énorme atelier d'écriture". "C'est dingue, c'est un phénomène de fou, puisqu'il y a de 20 millions de lectrices qui ont lu After. Ça devient une espèce d'énorme atelier d'écriture, où l'auteur est à la base de l'écriture, mais où elle prend en compte les remarques et les considérations de ces lectrices pour faire évoluer le roman. Ce sont des chapitres très courts, de cinq ou six pages, construits comme des thrillers, de manière très dialoguée et très courte", explique Hugues de Saint Vincent, de la maison d'édition Hugo et Compagnie.

>> LIRE AUSSI - David Cameron, figurant pour les One Direction

Bientôt adapté au cinéma.After est déjà traduit dans 23 pays. Le New York Times qualifie cette série "de plus important phénomène littéraire de sa génération". Et évidemment, le cinéma est déjà sur le coup, puisque la Paramount a acquis les droits du livre, pour l'adapter sur grand écran.