L'affiche de la Belle Saison interdite : "intolérable" pour la réalisatrice

  • A
  • A
L'affiche de la Belle Saison interdite : "intolérable" pour la réalisatrice
@ Pyramide distribution
Partagez sur :

Le maire FN de Camaret-sur-Aigues avait fait interdire son affiche sur le site de la commune car il la jugeait trop osée. Catherine Corsini, réalisatrice de "La Belle Saison", lui a répondu dans une lettre, lundi. 

La réponse de la principale intéressée ne s'est pas fait attendre. Alors que Philippe de Beauregard, maire de Camaret-sur-Aigues, avait fait interdire l'affiche de son film "La Belle Saison" qu'il jugeait trop choquante (on y voit deux jeunes filles dénudées tendrement enlacées) sur le site de la commune, Catherine Corsini, la réalisatrice, s'est fendue d'une lettre pour s'adresser à l'édile FN. "A vous en croire, on devrait rhabiller les statues de nues, mettre un voile sur les peintures de Courbet, Manet, Renoir", peut-on lire sur le site de la société des réalisateurs de film qui publie la missive. Elle y dénonce un acte "autoritaire et intolérable".

Pas une question d'orientation sexuelle selon le maire. Le film, sans limite d'âge ni recommandation particulière, a pourtant choqué le maire qui, "en tant que citoyen, met en garde les parents". Le maire balaye néanmoins les accusations d'homophobie d'un revers de main et assure que si le film avait porté sur une relation hétérosexuelle, il aurait "eu la même réaction". Une polémique qui n'est pas sans rappeler celle qui avait éclos à Versailles et Saint-Cloud, lorsque les deux municipalités avaient retiré l'affiche de L'inconnu du lac, un autre film traitant d'homosexualité.