Affaire Weinstein : "grâce à Dieu, on en parle !", dit Jane Fonda

  • A
  • A
Affaire Weinstein : "grâce à Dieu, on en parle !", dit Jane Fonda
Jane Fonda a elle-même été violée quand elle était enfant.@ AFP
Partagez sur :

L'actrice américaine Jane Fonda a confié à la BBC avoir eu vent du comportement d'Harvey Weinstein il y a un an, mais n'avoir rien dit pour protéger une des accusatrices.

"Grâce à Dieu on en parle !", a commenté Jane Fonda à propos du producteur américain Harvey Weinstein, accusé de harcèlement, agressions sexuelles et viols par des actrices, "mais ce n'est pas un cas unique... C'est très très répandu", assure l'actrice. Dans une interview enregistrée jeudi et qui sera diffusé par la BBC lundi, Jane Fonda a expliqué avoir découvert les accusations portées contre Harvey Weinstein il y a un an mais n'avoir pas voulu en parler pour ne pas dévoiler l'identité d'une des accusatrices. "J'aurais dû être plus courageuse et je pense qu'à partir de maintenant, je le serai quand j'entendrai de telles histoires", a-t-elle déclaré.

"Ces agressions se produisent partout". La star, qui aura 80 ans en décembre, avait confié à un magazine britannique avoir été violée enfant. Elle a raconté à la BBC avoir subi des avances d'un réalisateur français quand elle avait 21 ans, celui-ci lui disant qu'il avait besoin de savoir "quels types d'orgasmes" elle avait, pour un rôle. "Ces agressions sexuelles se produisent partout, pas seulement à Hollywood et prolifèrent parce que le pouvoir est dans les mains des hommes et que les femmes rechignent à en parler, de peur qu'on ne les croient pas", a répété l'actrice et productrice américaine.