Trois questions que vous n'osez pas poser sur la Coupe du monde

  • A
  • A
Trois questions que vous n'osez pas poser sur la Coupe du monde
Mais pour 32 équipes (et pas 15, 20 ou 25) s'affronteront pour remporter le trophée de la Coupe du monde@ YASUYOSHI CHIBA / AFP
Partagez sur :

Pourquoi l'édition 2018 se dispute en Russie, pourquoi 32 équipes participent à l'épreuve et pourquoi les Bleus jouent en… bleu ? Europe 1 vous répond.

C'est parti pour l'événement le plus regardé au monde. Pendant un mois, la planète a les yeux rivés sur la Russie où trente-deux équipes, dont les Bleus, vont tenter de remporter le prestigieux trophée. Mais, au fait, pourquoi la compétition se déroule-t-elle de l'autre côté de l'Oural ? Et comment a été décidé le format à 32 équipes ? Et pourquoi les Bleus jouent en bleu ? Europe 1 répond à ces trois questions que vous vous êtes peut-être jamais posées.

1. Pourquoi la Coupe du monde a lieu en Russie ?

Des stars au pays des tsars. Pour la première fois de son histoire, la Russie accueille la Coupe du monde de football. Il aura fallu attendre près de cent ans pour les Russes voient la grand-messe du football se dérouler sur leur sol. La faute notamment à la décision de la Fifa d'alterner l'organisation de la Coupe du monde entre l'Europe et l'Amérique à partir de 1945 après les polémiques nées de l'attribution de l'organisations entre pays européens (Italie 1934 et France 1938) et américains (Uruguay 1930).

Les choses évolueront ensuite tout doucement, et il faudra attendre 2002 pour voir l'Asie organiser son premier Mondial, en Corée du Sud et au Japon. Une politique stricte de rotation continentale a même été imaginée entre 2010 et 2018, permettant ainsi à l'Afrique du Sud de devenir le premier pays africain à organiser le tournoi.

C'est la première fois que la Russie, qui n'est pas historiquement un grand pays de football, candidate à l'organisation d'un Mondial, si l'on excepte la candidature de l'URSS pour l'édition 1990. Pour 2018, la Russie s’est imposée face aux candidatures communes de la Belgique et du Pays-Bas, de l’Espagne et du Portugal et la candidature anglaise.

2. Pourquoi il y a 32 équipes à la Coupe du monde ?

Pour ceux qui ne suivent la Coupe du monde que depuis 1998, l'épreuve se dispute à 32 pays. Mais il n'en a pas toujours été ainsi, et il en sera même bientôt autrement !

Seules treize équipes ont pris part à la première édition, en Uruguay en 1930, puis seize dès l'édition suivante en Italie. Le format à 24 équipes est instauré à partir de 1978 et abandonné après le Mondial 1994 aux Etats-Unis.

Plus simple, le format à 32 nations entre en vigueur avec France 1998. Il est plus lisible - huit groupes de quatre, les deux premiers de chaque poule qualifiés pour les 8es de finale - et permet d'ouvrir la compétition à des continents jusque-là peu voire pas représentés. L'Afrique, l'Asie, l'Océanie et l'Amérique peuvent désormais envoyer plus de représentants pour tenter de contrer l'hégémonie européenne et sud-américaine.

Dans cette logique, le format va donc à nouveau évoluer, accueillant 48 pays à partir de 2026 voire 2022. Et pas seulement pour des raisons sportives, car plus de pays dit automatiquement plus de matches - on passerait de 64 rencontres à 80 -, et donc plus d'argent en provenance des droits télé…

3. Pourquoi l’équipe de France joue en bleu ?

"Allez les Bleus". Ce chant aujourd'hui connu de tous français n'a pas toujours été en vigueur dans les travées. Car les Bleus n'ont pas toujours joué en bleu. À ses débuts, en 1904, l’équipe de France jouait avec des couleurs "inversées", maillot blanc et short bleu. Les chaussettes étaient par contre bien rouges.

Le blanc est en réalité la couleur de l’USFSA, une fédération unique de sports qui régit, au début du siècle dernier, le football, le rugby, l’athlétisme, etc. Le premier maillot de rechange de la France n’était même pas bleu ! En 1906, pour sa première rencontre contre l’Angleterre (qui joue aussi en blanc), la France arrive sur le terrain en rouge. Et s’incline 15-0. Deux ans plus tard, changement de maillot pour affronter à nouveau l'Angleterre, mais le bleu ne porte pas plus chance à la France, qui essuie une nouvelle défaite cuisante 12-0.

A partir de 1909, le maillot blanc, utilisé à domicile, incorpore des rayures bleues, et le CFI remplace l’USFSA comme fédération chapeau de l’équipe de France. Créée sur les bases de ce CFI en 1919, la Fédération française de football se calque sur les couleurs utilisées par l'équipe de France de rugby qui utilise le bleu depuis 1906 et marque la rupture avec le passé. Désormais, et c'est toujours le cas cent ans plus tard, la France joue en maillot bleu, short blanc et chaussettes rouges. Allez les Bleus, donc.