L'Allemagne éliminée de la Coupe du monde : pour Cohn-Bendit, "ce qui étonne, c'est que ça étonne tout le monde"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Daniel Cohn-Bendit, ancien député européen et fan de football, invité jeudi sur Europe 1, est revenu sur la défaite "logique" de la Mannschaft, dès les phases de poules du Mondial. Une première depuis 1954.

INTERVIEW

Pire qu'une défaite, une humiliation. Le champion du monde en titre s'est incliné mercredi contre la Corée du Sud (2-0) et a été ainsi éliminé de la Coupe du Monde de football. La Mannschaft n'avait jamais quitté le Mondial avant les quarts depuis son retour en Coupe du monde en 1954. Pour autant, pour Daniel Cohn-Bendit, ancien député européen et fan de football, cette défaite n'a rien de surprenant "après ce qu'ils ont montré dans leurs trois premiers matches".  "D'ailleurs l'entraîneur allemand l'a reconnu hier soir. Ce qui étonne, c'est que ça étonne tout le monde", pointe Daniel Cohn-Bendit au micro de Patrick Cohen sur Europe 1.

"Une équipe en burn out". "Depuis un an, cette équipe est en baisse. On pensait que l'Allemagne était encore une équipe de tournoi mais ça fait longtemps que ce n'est plus vrai. On a une équipe en burn out, qui peut perdre contre des joueurs pas formidables mais qui courent", décrypte Dany Cohn-Bendit qui ajoute que l'équipe ne méritait pas son statut de favori. "Ils auraient pu jouer 2h30-3h, ils n'auraient pas marqué et ça c'est une constante dans l'équipe d'Allemagne". La Mannschaft a pourtant eu des occasions mercredi face à la Corée du Sud : 28 tirs. Mais finalement aucun but. "Là ils sont champions du monde", raille l'ancien député européen. "Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas. Le résultat est logique".