Coupe du monde : revivez la qualification épique de la Croatie face à la Russie

  • A
  • A
Coupe du monde : revivez la qualification épique de la Croatie face à la Russie
@ Nelson Almeida / AFP
Partagez sur :

Au terme d'un scénario dantesque, samedi à Sotchi, la Croatie a obtenu son ticket pour le dernier carré de la Coupe du monde, au nez et à la barbe de la Russie (2-2, 4 t.a.b. à 3). Les Vatreni retrouveront l'Angleterre en demies !

L'ESSENTIEL

Plus c'est long, plus c'est bon ! Après le Danemark en huitièmes (1-1, 3 t.a.b à 2), la Croatie a éliminé la Russie en quarts de finale de la Coupe du monde, samedi à Sotchi... Encore aux tirs au but (2-2, 4 t.a.b. à 3) ! Et c'est peu dire que le scénario a été homérique, à l'image d'une prolongation à rebondissements. Le pays hôte n'a jamais rien lâché et peut quitter "son" Mondial la tête haute. Les Vatreni, eux, retrouvent le dernier carré de la compétition pour la première fois depuis 1998. Mercredi, ils joueront leur place en finale contre l'Angleterre, qui avait composté son ticket plus tôt contre la Suède (2-0).

>> Revivez le match dans les conditions du direct

RUSSIE 2 - 2 CROATIE

Buts : Cheryshev (31e), Kramaric (39e), Vida (101e), Fernandes (115e)

Le point à la fin du match : au bout de la nuit, la Croatie se qualifie pour les demi-finales de la Coupe du monde, vingt ans après. Mais que le chemin a été long et tortueux... Dominateurs mais menés après un superbe but de Cheryshev (31e), les Vatreni avaient égalisé en fin de première période (39e). Poussés en prolongation par les guerriers russes, ils ont d'abord cru obtenir leur qualification grâce à un but de Vida (101e), mais l'improbable s'est produit : Mario Fernandes a égalisé à la 115e minute. La séance de tirs au but, elle aussi, a été épique. La Russie n'a pas grand-chose à se reprocher. Les Croates, eux, peuvent être soulagés... Et heureux, surtout !


Tirs au but : 3-4 ! C'est fini ! LA CROATIE EST EN DEMIES GRÂCE AU TIR AU BUT DE RAKITIC !

Tirs au but : 2-3 ! Ignachevitch et Vida marquent tous les deux leurs tirs au but.

Tirs au but : 1-2 ! Fernandes, buteur en prolongations, rate totalement son tir au but, en croisant beaucoup trop sa frappe à ras de terre, qui passe à côté. Luka Modric, qui avait raté un penalty contre le Danemark mais réussi son tir au but, s'en sort d'un rien. Akinfeev avait détourné le ballon sur le poteau, mais le ballon a fini par rentrer... avec beaucoup de chance !!!

Tirs au but : 1-1 ! Dzagoev trompe sans problème le gardien croate. Incroyable, Kovacic voit sa tentative détournée par Akinfeev, parti du bon côté ! La Russie recolle !

Tirs au but : 0-1 ! Smolov rate son tir au but ! Le numéro 10 russe tente une panenka mais Subasic repousse de la main gauche. Derrière, Brozovic tire parfaitement le sien et permet aux Croates de prendre l'avantage.

Le point à la 120e minute : c'est fini ! 2-2 au terme d'une prolongation à rebondissements. Qui rejoindra l'Angleterre en demies ? La décision se fera aux tirs au but !

Le point à la 115e minute : INCROYAAAAAAAAABLE : LA RUSSIE RECOLLE !!! Suite à une faute de main de Pivaric, Dzagoev se charge du coup franc sur la droite, à la limite de la surface de réparation. Son centre est déposé au point de penalty sur la tête de Mario Fernandes, qui trompe Subasic (115e) ! Quel scénario ! Le gardien des Vatreni s'était pourtant montré décisif par deux fois, juste avant ! Il avait d'abord parfaitement capté la demi-volée surpuissante de Kuziaev (112e) avant d'écarter le centre rentrant de Smolov d'une belle envolée (113e)...


Le point à la 106e minute : allez, encore un quart d'heure à jouer dans ce match. Devant son public, la Russie va évidemment tout donner pour revenir.

Le point à la 105e minute : LE BUUUUT DE LA CROATIE ! Signé Vida ! Sur un corner depuis la droite, le colosse du Besiktas Istanbul s'élève plus haut que tout le monde. Son coup de casque passe dans un trou de souris et fait trembler les filets d'un Akinfeev impuissant (101e) ! 2-1 pour les Croates, plus proches que jamais des demi-finales ! La Russie, poussée par son public, a bien tenté de réagir, mais la tête d'Erokhin, toujours sur corner, est passée nettement à côté des cages de Subasic (105e), qui souffre à nouveau de sa cuisse gauche, après une dernière sortie sur coup franc. C'est la pause dans cette prolongation.


Le point à la 100e minute : les organismes souffrent. Alors que Vrsaljko est à bout de forces et doit céder sa place à Vedran Corluka pour le quatrième changement croate, les Russes font toujours bloc derrière, mais manquent le coup parfait sur une contre-attaque. Smolov, lancé aux abords de la surface, s'écroule au contact de Lovren... Mais l'arbitre reste impassible. 

Le point à la 91e minute : c'est parti pour cette prolongation. Pour rappel : les deux équipes avaient déjà dû en passer par là en huitièmes de finale, avant de s'imposer aux tirs au but.

Le point à la fin du temps réglementaire : 1-1 entre la Russie et la Croatie après 90 minutes : il y aura donc une prolongation ! La seconde période n'a pas offert un grand spectacle, même si les Vatreni ont eu une énorme occasion de marquer. Problème : Perisic a trouvé le poteau à l'heure de jeu (60e). Dans les dernières minutes, Danijel Subasic s'est blessé à une cuisse. Plus de peur que de mal cependant pour le gardien croate, qui a même sorti une dernière parade sur un centre-tir de Smolov (90e+4). Gageons qu'il puisse tenir 30 minutes supplémentaires.

Le point à la 85e minute : la prolongation pointe le bout de son nez... Pas grand-chose à signaler dans cette fin de match, si ce n'est une petite frayeur dans la surface russe (76e), mais la frappe de Modric a été contrée par un défenseur. Les joueurs de Stanislav Tchertchessov sont plus que jamais regroupés dans leur moitié de terrain.

Le point à la 75e minute : la Russie se dépense beaucoup. Les Russes courent énormément dans cette partie : huit kilomètres de plus que les Croates (91 km contre 83) ! Surtout, ils restent dangereux par à-coups, comme sur ce centre de Mario Fernandes. Malheureusement pour la Sbornaïa, Erokhin n'a pu cadrer sa tête (72e).

Le point à la 65 minute : la Sbornaïa sauvée par son poteau ! Sur la droite de la surface, Kramaric envoie un ballon en cloche vers les six mètres. La défense russe a du mal à dégager le cuir, qui atterrit dans les pieds de Perisic. Le joueur de l'Inter Milan contrôle, se met sur son pied droit et arme une frappe à ras de terre qui heurte le poteau opposé ! Le ballon passe devant la ligne de but mais ne rentre pas (60e). Et le même Perisic de laisser sa place à Marcelo Brozovic dans la foulée (63e). Quand ça ne veut pas…


Le point à la 55e minute : la Croatie bute sur le mur russe. Comme souvent dans ce match, les Croates ont la maîtrise du ballon mais se montrent trop brouillons à l'approche de la surface adverse. Kramaric tente bien un retourné acrobatique mais celui-ci est beaucoup trop écrasé pour inquiéter Akinfeev (52e). C'est seulement le deuxième tir cadré pour les joueurs de Zlatko Dalic.

Le point à la reprise : c'est reparti à Sotchi ! Pas de changement à signaler à la pause.

Le point à la mi-temps : les deux équipes se sont rendues coup pour coup dans cette première période. Après une bonne entame, les Russes ont laissé le ballon à des Croates peu inspirés... Et surpris par l'ouverture du score splendide de Cheryshev (31e). Mais les Vatreni ont réussi à égaliser huit minutes plus tard grâce à Kramaric (39e). 1-1 à la pause : le score est finalement assez logique. Les deux formations ont encore toutes les cartes en main pour espérer rejoindre l'Angleterre en demies.

Le point à la 40e minute : la Russie ouvre le score, la Croatie réplique dans la foulée ! L'ouverture du score est signée Denis Cheryshev. Et quel but ! Déjà auteur de trois réalisations en poules (dont deux magnifiques contre l'Arabie saoudite), Cheryshev combine avec Dzyuba, qui lui remet instantanément. Le joueur de Villareal échappe au tacle de Modric et envoie, du gauche, une frappe à la fois puissante et enroulée depuis les vingt mètres : pleine lucarne !  Subasic est scotché, le stade s'embrase ! 1-0 pour la Russie (31e). 


La Croatie accuse le coup, mais ne met pas longtemps à s'en remettre. Sur la gauche, Perisic dévie subtilement le ballon vers Mario Mandzukic. L'attaquant de la Juventus Turin profite de l'apathie russe pour pénétrer dans la surface et servir Kramaric, libre de tout marquage. Sa tête permet aux Vatreni d'égaliser (39e) ! Le public est soudainement moins bruyant...


Le point à la 30e minute :rien n'a changé ou presque. Les Vatreni dominent toujours la Russie, mais ne parviennent pas à faire de différences. Vrsaljko centre depuis la droite, Perisic se couche pour reprendre de la tête, mais ça file largement à côté des buts d'Akinfeev (28e). À noter : dix des douze derniers buts de la Croatie ont été inscrits en seconde période.

Le point à la 20e minute : domination stérile des Croates. Le match ressemble dorénavant davantage à ce que l'on pouvait attendre. La Croatie maîtrise le ballon avec 67% de possession et deux fois plus de passes que la Russie (122 contre 60). Le pays hôte, lui, est bien regroupé derrière, pas même inquiété par le coup franc d'Ivan Rakitic, bien trop enlevé pour obtenir quoi que ce soit (16e). Si le rythme est légèrement retombé, ce n'est pas le cas de l'ambiance !

Le point à la 10e minute :un début de match très plaisant. Les cinq premières minutes de la partie ont plutôt été à l'avantage des Russes. Servi par Artem Dzyuba, Denis Cheryshev a cependant vu sa frappe contrée par Sime Vrsaljko (2e), quand la volée de Dzyuba, également dans la surface, l'a été par le dos de Dejan Lovren (5e). Dominée, la Croatie a depuis sorti la tête de l'eau. Le centre d'Ante Rebic a été repoussé par Igor Akinfeev (6e). Le même Rebic, à la retombée d'un deuxième ballon sur corner, n'a pas pu smasher sa tête, dans la foulée (7e), sa tentative finissant au-dessus des cages russes.

Le point au coup d'envoi : c'est parti pour ce dernier quart de finale entre la Russie et la Croatie ! La "Sbornaïa" évolue en rouge, quand les Croates sont vêtus d'un maillot à damiers bleus et noirs.

Le point sur les compos:la Croatie avec ses stars, un changement dans le onze russe. Zlatko Dalic peut évidemment compter sur ses pépites Ivan Rakitic et Luka Modric au milieu de terrain. En attaque, Mario Mandzukic est titularisé en pointe, juste devant le joueur d'Hoffenheim Andrej Kramaric, dans un 4-2-3-1 alimenté sur les ailes par Ivan Perisic et Ante Rebic. Côté russe, le seul changement par rapport au huitième de finale contre l'Espagne est la titularisation de Denis Cheryshev, très bon en phase de poule, et préféré pour ce quart au vétéran Yuri Zhirkov.