Coupe du monde : un supporter embrasse de force une journaliste en plein direct

  • A
  • A
Coupe du monde : un supporter embrasse de force une journaliste en plein direct
La journaliste a réagi sur Twitter à cet incident.@ Capture d'écran France 24
Partagez sur :

"Dansez et célébrez votre équipe, mais ne m'embrassez pas, ne me pelotez pas et laissez-moi faire mon travail", a écrit sur la réseaux sociaux Kethevane Gorjestani.

C’est une séquence qui a malheureusement tendance à se répéter. Kethevane Gorjestani, une journaliste franco-américaine qui couvre la Coupe du monde pour la chaîne de télévision France 24, a été embrassée de force en plein direct, comme le rapporte FranceInfo.



Alors que la journaliste, en duplex depuis Saint-Pétersbourg, commentait la première place du groupe A occupée par l’Uruguay, un homme vêtu d’un maillot de supporter arrive derrière elle et lui met une main sur une de ses épaules et parle en même temps qu’elle. Il s’en va deux secondes avant de revenir et d’embrasser la journaliste dans le cou.

Une réaction sur Twitter. La journaliste a publié la séquence sur son compte Twitter et a réagi à l’incident. "Dansez et célébrez votre équipe, mais ne m'embrassez pas, ne me pelotez pas et laissez-moi faire mon travail", a écrit Kethevane Gorjestani.

Un épisode similaire dimanche. Dimanche, une journaliste brésilienne de TV Globo a été interrompue en plein direct par un supporter qui a tenté de l’embrasser. Après l’avoir esquivé, la journaliste l’a vivement réprimandé, avant que l’homme ne finisse par lui présenter des excuses.



Une main sur la poitrine. La semaine dernière, la journaliste colombienne Julieth Gonzalez Theran, qui travaille pour la rédaction hispanophone de Deutsche Welle, était en direct lorsqu'un homme coiffé d'une casquette surgit dans le champ de la caméra, met une main sur un bras de la jeune femme, l'autre sur sa poitrine, et l'embrasse sur la joue, avant de disparaître.