Le prix d'une baguette, c'est désormais 14 minutes de travail

  • A
  • A
Le prix d'une baguette, c'est désormais 14 minutes de travail
@ THOMAS COEX / AFP
Partagez sur :

CONSO - Les prix à la consommation sont restés relativement stables depuis 1984 sauf pour le logement où ils ont flambé. 

L'UFC-Que choisir fête les 30 ans de son enquête sur les prix à la consommation. L'occasion pour nous de se pencher sur leur évolution depuis 1984. Et surprise, la flambée des prix, loin d'être généralisée, concerne surtout le logement et la voiture. 

>> LIRE AUSSI - Immobilier : 2015, l'année pour devenir propriétaire 

Un prix calculé en temps de travail. L'organisme n'a pas, pour établir ce comparatif, utilisé les prix. Pour cause, l'inflation peut fausser les résultats. Il a donc utiliser le temps de travail nécessaire pour acheter un produit, en prenant comme repère le salaire net moyen, soit 12.255 euros en 1984 et 26.267 euros en 2014. 

Une baguette coûte 14 minutes de travail. Globalement, les prix des produits alimentaires sont à la baisse. Un litre d'huile d'arachide Lesieur vous coûtait par exemple 18 minutes de travail en 1984, contre 14 désormais. Le prix d'un poulet milieu de gamme, en revanche, a légèrement augmenté. Pour la baguette, il vous en coûte aujourd'hui 14 minutes de travail contre 18 il y a 30 ans. Ces résultats sont sans surprise. L'UFC-Que choisir rappelle que, sur le long terme, le budget alimentation est en baisse en France. 

>> LIRE AUSSI - Oui, changer de banque, ça vaut le coup ! 

S'habiller nous coûte moins cher. Le temps de travail nécessaire à l'achat d'une paire de chaussures a été … divisé par deux depuis 1984 (de 2 à 1 heure). Cette baisse importante est sans doute dûe au fait que vos chaussures sont désormais fabriquées en Asie plutôt qu'en France. 

Un ordinateur ? 10 jours de travail au lieu de 25. Les équipements de la maison, électro-ménager et high-tech, ont depuis 1984 connu une chute des prix. Une télé ne coûte "que" 6 jours de travail, contre 14 en 1984. Idem pour obtenir un frigo. Et acheter un ordinateur est désormais possible au bout de 10 journées de travail, contre 25 il y a 30 ans. 

télévisions 1280x640

© JEAN-PIERRE MULLER / AFP


Eau, logement et assurance : la flambée des prix. Se loger deviendrait-il avec le temps un luxe ? L'étude UFC-Que choisir laisse pantois tant la hausse est importante. Alors qu'acheter un appartement parisien de 75m2 coûtait 13 années de salaire en 1984, il vous en coûte désormais 23 ans, soit un tiers d'augmentation. " L’opération n’est plus envisageable pour un primo-accédant, à moins de gagner remarquablement bien sa vie", observe UFC-Que Choisir. Du côté des maisons individuelles, ce n'est guère mieux : 10 années de travail aujourd'hui, contre 5 en 1984.

Les frais du quotidien comme l'eau ont aussi fortement augmenté. Une facture de 120m3 d'eau vous coûtait 17 heures de travail en 1984, contre 31 heures en 2014. Même tendance pour l'assurance multirisques habitation. 

>> LIRE AUSSI - Un nouveau prêt à taux zéro pour votre logement

"L'essence, qu'est-ce que ça coûte", faux ! Enfin, si s'acheter une voiture vous coûte plus cher (14 mois de travail contre 9), l'essence, elle, et contre toutes les idées reçues, demande un effort moindre pour vos finances : 5 minutes de travail pour un litre contre 8 minutes en 1984. 

>> LIRE AUSSI - Quelle voiture est (vraiment) la moins chère ?