Les maisons de retraite coûtent plus aux retraités que ce qu’ils ont

  • A
  • A
Les maisons de retraite coûtent plus aux retraités que ce qu’ils ont
Etre hébergé en maison de retraite coûte souvent très cher en France, en moyenne 1.769 euros par mois.@ MaxPPP
Partagez sur :

En France, l’hébergement coûte en moyenne 106% des revenus moyens d’un couple de retraité.

L’INFO. Dans la plupart des départements de France, un hébergement en maison de retraite coûte plus cher que le revenu moyen d’un foyer de retraités. C’est le constat alarmant établi par une étude réalisée par Cap Retraite, l’un des principaux organismes de conseil et d’orientation des familles sur le choix d’une maison de retraite.

Un hébergement coûteux... En moyenne en France, l’hébergement en maison de retraite coûte 1.769 euros par mois. Ce chiffre, déjà élevé, marque cependant les grandes disparités qui peuvent exister sur le territoire. Ainsi cette moyenne est de 3.294 euros à Paris contre seulement 1.342 euros en Vendée.

Trop coûteux. Mais là où ces chiffres prennent une dimension exorbitante, c’est que quasiment partout dans l’Hexagone, ils dépassent le revenu moyen d’un foyer de retraités. En moyenne sur le territoire, une place en maison de retraite représente 106% des revenus du couple. En clair, quand l’un des deux doit partir en maison de retraite, tous les revenus du couple y passent.

L’écart est impressionnant dans certains départements. L'effort à accomplir pour payer une place en maison de retraite est par exemple de 150% des revenus du foyer à Paris et en Seine-Saint-Denis, de 130% dans les Alpes-Maritimes et dans les Bouches-du-Rhône.

Retrouvez tous les chiffres de l’étude. Plus les départements sont foncés, plus le coût de l’hébergement est haut par rapport au revenu moyen des retraités.



Des solutions pour changer les choses. Pour réduire l’effort qui pèse sur les épaules des retraités, les auteurs de l'étude avancent plusieurs solutions. D'abord, la création de lits supplémentaires pourrait permettre en théorie de faire baisser les prix. Cela dit, le pas à franchir serait gigantesque puisqu’on sait déjà qu'il faudra créer 540.000 lits supplémentaires d'ici à 2040 uniquement pour faire face au doublement du nombre d'octogénaires.

L'autre solution qui, elle, commence à être mise en oeuvre par de nombreuses familles, c'est de choisir une maison de retraite dans un département moins cher. Pour une famille parisienne, par exemple, choisir une maison de retraite dans l'Oise permet d'économiser 1.400 euros par mois.

sur le même sujet, sujet,

DROIT - Les Sages valident la réforme des retraites

ENQUÊTE - Retraités, ils veulent savoir pourquoi leur pension à diminué

INSOLITE - Des retraités rejouent des scènes cultes du cinéma

POLICE - Un faux policiers vole les retraités