La précarité énergétique en hausse

  • A
  • A
La précarité énergétique en hausse
@ MAX PPP
Partagez sur :

Le médiateur de l’énergie a rendu son rapport jeudi. Il y souligne une explosion des réclamations.

Il ne manque pas de travail. Le médiateur de l’énergie, nommé il y a deux ans, pour régler les litiges éventuels avec les fournisseurs de gaz et d’électricité a présenté jeudi matin son rapport pour l’année 2009.

Des factures très salées

Avec l’ouverture du gaz et de l'électricité à la concurrence, les fournisseurs sont plus nombreux – neuf au total- mais les litiges aussi. Au total, le médiateur de l'énergie a reçu 5.111 saisines en 2009, soit près de 4 fois plus qu'en 2008.

La principale cause des réclamations concerne les factures et plus précisément leur montant parfois démesurément élevé et pas toujours proportionnel à la consommation. Les compteurs défectueux ou mal relevés existent, mais les fournisseurs peinent à le reconnaître. S’engage alors une bataille entre le consommateur et son fournisseur, que le médiateur doit arbitrer.

Des impossibilités de paiement

Mais les factures salées ne sont pas la seule cause de saisine du médiateur. 10% des saisines ont concerné, l'an dernier, des cas de précarité énergétiques. Il s’agit de consommateurs qui n'arrivent plus à payer leur facture. Leur nombre est constante augmentation selon le délégué général du médiateur de l'énergie Bruno Lechevin.

Autres sujet de réclamation : les pratiques commerciales déloyales. Elles seraient en très fortes augmentation. Elles concernent essentiellement des consommateurs qui changent de fournisseurs sans en avoir été informé. Dans la pratique, un commercial fait signer un diagnostic qualité au consommateur qui se retrouve, à son insu, client d'un nouvel opérateur.

L'an dernier, c'est le fournisseur Direct Energy qui avait décroché la palme des pires pratiques. Mais cette année, il se fait voler la peu glorieuse première place par GDF Suez.

Un numéro a été créé pour permettre au consommateur de s’informer en toute confiance : 0810 112 212.