La Chine détrône la France sur le vin rouge

  • A
  • A
La Chine détrône la France sur le vin rouge
@ MAXPPP
Partagez sur :

CONSO - La Chine est devenu le premier consommateur mondial de vin rouge en 2013. La France est deuxième.

La Chine est devenue le premier consommateur mondial de vin rouge, et détrône la France, selon l'étude de conjoncture Vinexpo révélée mardi sur le marché des vins et spiritueux en Asie-pacifique et dans le monde. Avec plus de 155 millions de caisses de neuf litres de vin rouge (soit 1,865 milliard de bouteilles) consommées en 2013, une croissance de 136% par rapport à 2008, la Chine, en incluant Hong Kong, se situe désormais devant la France (150 millions de caisses), l'Italie (141), les États-Unis (134) et l'Allemagne (112).

L'exportation devient décisive pour la France. Ces chiffres de consommation de vin rouge en Chine sont encourageants pour les producteurs français, selon Guillaume Deglise, le directeur général de Vinexpo, alors qu'en France elle est appelée à diminuer de plus de 7% à l'horizon 2017. "L'exportation devient encore plus décisive puisque le marché domestique ne pourra plus absorber la totalité de la production", a-t-il prévenu.

Une consommation mondiale toujours en croissance. L'étude souligne également que la consommation mondiale de vin poursuit sa croissance. Si elle a augmenté de 3,23% entre 2008 et 2012 et atteint 2,663 milliards de caisses de 12 bouteilles, l'étude prévoit qu'entre 2013 et 2017 elle devrait encore augmenter de 4,97%. Si la consommation de vin a diminué en Chine de 2,2% en 2013 après une croissance ininterrompue à un rythme de 20 à 25% par an, la consommation devrait tout de même augmenter de 33,8% entre 2013 et 2017 (230 millions de caisses en 2017).

Etats-Unis et Chine, eldorado à venir ? Sur le continent asiatique, cette consommation devrait s'accroître de près de 23%, contre -0,14% pour l'Europe et +9% aux États-Unis, les deux continents leaders. Aux États-Unis, premier marché mondial pour le vin depuis 2011, la consommation du rouge devrait également continuer de croître de 14% sur les cinq prochaines années pour atteindre 384 millions de caisses, après avoir augmenté de 11,36% entre 2008 et 2012. Par ailleurs, la zone Asie-Pacifique a bu 62,76% des volumes de spiritueux consommés mondialement. Cette hausse de la consommation (+55%) entre 2008 et 2012 devrait cependant ralentir ces cinq prochaines années (+9%).