Impôts : n'oubliez pas le 1er tiers provisionnel

  • A
  • A
Impôts : n'oubliez pas le 1er tiers provisionnel
L'avis d'imposition reçu, il s'agit de payer désormais.@ MAXPPP
Partagez sur :

MODE D’EMPLOI - Passé le 17 février, vous pourriez voir votre impôt majoré de 10%.

Ce n’est généralement pas la lettre la plus attendue de l’année, il faut pourtant y répondre. Depuis mi-janvier, l’administration fiscale a envoyé aux Français imposables le premier acompte de leur impôt sur le revenu. Ces derniers ont jusqu’au lundi 17 février pour le payer. Ils peuvent également toujours se laisser tenter par la mensualisation des sommes à verser.

>>> Europe1.fr répond aux questions que vous pourriez vous poser

Comment puis-je payer mon acompte ?

Il existe trois solutions pour payer son 1er tiers provisionnel. Et tout ne dépend pas que de votre envie : la somme à payer rentre aussi en ligne de compte. Ainsi, tout le monde peut payer en ligne. Cette démarche devient néanmoins obligatoire si l’acompte à payer est supérieur à 30.000 euros.

Si la somme est inférieure, le contribuable peut également payer son impôt par chèque ou par Titre Interbancaire de Paiement (TIP). Si elle est inférieure à 300 euros, on peut même payer en liquide. Et attention à ceux qui laisseraient passer la date de paiement, leur facture pourrait être majorée de 10%.

Comment se passe le règlement en ligne ?

Il y a deux solutions pour effectuer son paiement sur Internet. La première est de se connecter sur le site des impôts, la seconde, d’utiliser l’application dédiée sur les smartphones. Des flashcodes sont même mis à disposition sur les avis d’imposition électroniques pour atteindre directement l’adresse web de sa fiche d’impôt.

Si c’est la première fois que l’on paye en ligne, il faut simplement se munir des références fiscales de l’avis d’imposition, préciser les coordonnées du compte bancaire à débiter et adresse à sa banque une autorisation de télérèglement en ligne.

Initialement, la limite pour payer le tiers provisionnel est prévu au 17 février, mais ceux qui payeront en ligne auront cinq jours de plus. Leur limite est donc repoussée au 22 février et ils devraient être débités le 27.

Puis-je toujours mensualiser mon acompte ?

Jusqu’au dernier moment, on peut décider de passer au système de mensualisation de l’impôt sur le revenu. Concrètement, au lieu de payer en trois tiers la somme totale, on est débité chaque mois d’un dixième de notre impôt - de janvier à octobre. Ensuite, si votre impôt a augmenté par rapport à l'année précédente, vous serez débité de la différence en novembre et éventuellement en décembre. Si au contraire, votre impôt a baissé, les prélèvements s'arrêtent dès que vous avez tout payé et un éventuel trop perçu vous sera remboursé.

Pour cela, il suffit d’en faire la demande sur le site des impôts avant le 17 février à minuit. Le premier versement sera réglé le 17 ou le 18 mars et comprendra les sommes à débiter de janvier, de février et de mars. Ensuite, il ne sera débité qu’une seule tranche par mois.

sur le même sujet, sujet,

ACTU - L'impôt sur le revenu bientôt individualisé ?

INSOLITE - Faute de haut débit, ils refusent l'impôt

SPORT - Le foot se plaint de l'impôt, mais coûte cher aux collectivités

ZOOM - Remise à plat fiscale : quand Bercy critiquait la fusion des impôts