Ikea planche sur un Shazam du meuble

  • A
  • A
Ikea planche sur un Shazam du meuble
@ IKEA
Partagez sur :

HIGH-TECH - Le géant de l’ameublement a dévoilé ses plans pour les années à venir, dont une application de reconnaissance visuelle.

Ikea France faisait le point mardi sur son activité et son développement dans l’Hexagone. Le leader de l’ameublement en France a multiplié les annonces : l'ouverture de 20 magasins supplémentaires d’ici 2020, dont "un projet d'étude pour ouvrir un magasin à Paris intra-muros", ainsi que l'expérimentation de casiers pour retirer à toute heure les commandes par internet. Mais l’enseigne suédoise a aussi dévoilé un autre projet, pour le moins inédit : une application permettant de "shazamer" les meubles.

Le principe : dupliquer Shazam pour les meubles. Avant tout, rappelons le principe de Shazam. Vous entendez un morceau de musique qui vous intrigue à la radio, chez des amis ou dans un magasin, mais ne connaissez ni son titre, ni son interprète ? En un seul clic, cette application pour smartphones vous permet d’obtenir une réponse.

>> LIRE AUSSI - Shazam peut prédire la musique que vous écouterez l'année prochaine

Ikea, mouvement de grève,

Cette technologie, déjà téléchargée par 500 millions d’utilisateurs, Ikea veut l’adapter au secteur de l’ameublement, comme le rapporte le site du magazine spécialisé LSA. Avec un principe simple : vous avez un coup de cœur pour un meuble aperçu chez un ami ou dans un commerce ? Vous n’avez qu’à prendre en photo ce meuble et l’application que prépare la compagnie suédoise vous proposera le meuble le plus ressemblant au sein de la gamme Ikea. Avec un lien direct pour passer commande. Le principe est donc simple : faciliter la vie du consommateur mais aussi booster les vente par le biais d'un nouveau canal.

Des Français à la manœuvre. Développée par l’entreprise française Keyneosoft, cette application Flash&Get doit permettre de "créer de nouvelles expériences d’achat et de vente". On ignore encore la date de lancement de ce service, mais des équivalents commencent déjà à voir le jour.

Ainsi, aux Etats-Unis, la startup Superfish a mis au point le même service, baptisé Like That Decor : l’utilisateur prend en photo un meuble qui lui plait et l’application recherche sur le web tout ce qui pourrait lui ressembler, y compris sur les plateformes de photo Pinterest et Tumblr, comme le résume le site spécialisé Crepills.

15.10.Shazam.mode.ASAP54.1280.640

© ASAP 54

La mode à l’avant-garde du Shazam visuel. Mais c’est dans le domaine de la mode que l’offre devient pléthorique, comme le souligne un article d’i-Télé. L’application Asap 54 permet à son utilisateur de prendre en photo un vêtement qui lui plait et va scanner de nombreux sites de magasins pour trouver un équivalent. Le Français Wheretoget fait, lui appel à la communauté de ses utilisateurs : vous photographez un habit qui vous plait mais dont vous ignorez la marque et le modèle. Tous les autres utilisateurs de l’application sont alors invités à l’identifier ou à proposer des modèles équivalents. Et les principales marques peuvent aussi vous proposer leurs articles les plus ressemblants.

Shazam lui-même investit ce filon avec son application Shazam Fashion, réservée aux Etats-Unis. Le principe est cette fois-ci moins ambitieux : l’application doit permettre d’identifier les vêtements portés par les présentateurs télé. Les producteurs des émissions envoient en amont à Shazam le dress-code de chaque animateur, afin que les téléspectateurs puissent ensuite retrouver chacun des articles qu’il porte.

>> LIRE AUSSI – Tour d’horizon du secteur de l’ameublement