Grève des contrôleurs aériens : 50% des vols annulés jeudi

  • A
  • A
Grève des contrôleurs aériens : 50% des vols annulés jeudi
@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

ANNULATION - Le mouvement prend de l'ampleur jeudi avec un vol sur deux annulé, contre 40% la veille.

Le trafic aérien est de plus en plus perturbé par le mouvement de grève des contrôleurs aériens : l'aviation civile a recommandé aux compagnies de supprimer 50% des vols, après 40% mercredi. En cause ? La poursuite de la grève des contrôleurs aériens et l'appel à débrayer contre l'austérité lancé par plusieurs organisations. Ces mouvements sociaux provoquent des "perturbations" "sur l'ensemble du territoire", écrit dans son communiqué la DGAC.

Quels vols sont concernés ? S'il est impossible de détailler tous les vols annulés, les vols domestiques et moyen-courrier sont plus impactés que les vols long-courrier. Un usager qui voyage en France ou en Europe a donc plus de chance de ne pas pouvoir prendre son vol que celui qui se rend sur un autre continent. Autre conséquence : de nombreux vols maintenus partent avec du retard.

Résultat, un vol sur quatre est maintenu au départ et vers Orly, environ 40% de et vers les aéroports de province et un vol moyen-courrier sur deux au départ et vers Roissy. "Des annulations de dernière minute ne sont pas à exclure", prévient la compagnie et partout "de forts retards sont à prévoir". Les vols longs courriers seront eux épargnés. De son côté, la compagnie à bas coût EasyJet a dû annuler mercredi près de 200 vols et en a déprogrammé plus de 220 jeudi. A Nice, premier aéroport de province, plus d'un vol sur quatre a été annulé. A Marseille et Toulouse, plus de 30%, comme à Lyon Saint-Exupéry.

Quelles sont les raisons de la grève ? Le SNCTA, premier syndicat parmi les 4.000 contrôleurs aériens, a appelé à deux jours de grève pour réclamer le droit, pour les organisations représentatives d'aiguilleurs, de négocier des accords spécifiques pour leur profession. Notamment sur l'organisation de leur travail et le recul de 57 à 59 ans de l'âge limite de départ à la retraite. Jusqu'à présent, les négociations se déroulent au niveau de l'ensemble des personnels de l'aviation civile.

Attention, d'autres grèves prévues en avril. D'autres perturbations sont à prévoir en avril. Le syndicat des contrôleurs aériens a en effet déposé un préavis de grève pour deux autres périodes : du 16 au 18 avril et du 29 avril au 2 mai. Une première réunion de négociation se déroulera le 13 avril pour discuter sur le "cadre et la méthode d'une négociation sociale, adaptée aux métiers du contrôle aérien", a déclaré Alain Vidalies, le secrétaire d'État aux Transports. 

"On verra ce qu'on nous proposera", "depuis 2013, on nous balade de réunions en réunions", a commenté Roger Rousseau, secrétaire national du SNCTA. Il dit cependant "espérer" une "issue" pour éviter un autre épisode de grève, seul moyen selon lui "de se faire entendre". 

>> LIRE AUSSI - Air France écope d'un million d'euros d'amende

>> LIRE AUSSI - Aviation : moins de crash... mais plus de victimes en 2014

>> LIRE AUSSI - Aviation : pourquoi l'avis du BEA compte-t-il tant ?