"Gaz moins cher ": ceux qui ont quitté GDF économiseront 194 euros

  • A
  • A
"Gaz moins cher ": ceux qui ont quitté GDF économiseront 194 euros
Au final près de la moitié des personnes qui s'étaient inscrites pour le "big switch" ont effectivement changé d'opérateur du gaz.@ MAXPPP
Partagez sur :

Organisé par UFC-Que Choisir, le changement d’opérateur commun a été effectivement réalisé par un peu plus de 70.000 personnes.

Plus de 70.000 consommateurs de gaz naturel, soit la moitié des inscrits à l'opération d'abonnement groupé organisé par l'UFC-Que Choisir, ont souscrit à une offre qui leur permettra d'alléger leur facture, a annoncé jeudi l'association.

Sur les 142.491 abonnés au gaz qui s'étaient inscrits sur le site de l'opération inédite "Gaz moins cher en France", 70.812 ont finalement souscrit à l'offre personnalisée proposée par le fournisseur alternatif belge Lampiris avant la date butoir du 31 janvier.

Economie de 194 euros. "Avec une moyenne de consommation annuelle de 17.600 kilowattheure, l'économie pour un an pour les bénéficiaires est de 194 euros", a précisé l'association de consommateurs. Au 1er février, le prix du kWh proposé par Lampiris était de 15,5% inférieur au tarif réglementé (hors taxes) du gaz appliqué par GDF Suez, "soit 3,5 points de mieux que la meilleure offre du marché", souligne l'UFC.

En incluant la réduction complémentaire de 35 euros accordée par le fournisseur en fonction du nombre d'inscrits, "c'est plus de 13,7 millions d'euros de pouvoir d'achat gagné par et pour les consommateurs", s'est réjouie l'UFC-Que Choisir.

Ouverture à la concurrence. "Cette campagne a permis d'éveiller les esprits à l'intérêt de faire jouer la concurrence sur le marché du gaz et de lever les verrous qui bloquaient le comportement des consommateurs qui, au fond, aspiraient à exercer leur liberté de choix d'un fournisseur, de manière effective et sécurisée", a souligné l'association de consommateurs.

Malgré une ouverture totale à la concurrence en 2007, et des offres de marché parfois plus avantageuses, 9 millions de foyers sont restés fidèles aux tarifs réglementés de l'opérateur historique GDF Suez, sur un total de 11 millions de ménages français abonnés au gaz.

Petit acteur du marché français, Lampiris comptait seulement 15.000 clients à la fin 2013, et va donc multiplier sa clientèle par près de 6 grâce à cette opération.

Le Big Switch. C’est d’ailleurs dans l’optique de gagner des clients que l’opérateur belge avait accepté de travailler avec l’association française en organisant une opération de communication d’envergure à l’automne 2013.

Pour lancer sa bataille collective, l'UFC-Que choisir avait commencé par lancer un vaste appel d'offres auprès de tous les fournisseurs de gaz pour déterminer quels étaient les meilleurs prix qu'ils étaient prêts à offrir. L’association estimait d’ailleurs au mois d’octobre que l’opération permettrait de faire économiser 156 euros par an aux consommateurs.

Idée prise à l’étranger. L'idée de l'association de consommateurs s'inspire des opérations similaires organisées en Belgique et en Grande-Bretagne. Outre-Manche, 36.000 personnes avaient changé d'opérateur d'un coup réalisant ainsi une économie de 123 euros par an, en moyenne.

sur le même sujet, sujet,
 

LES FAITS - Fronde collective contre les prix du gaz

CHIFFRE - Déjà 100.000 inscrits pour le "big switch"

DATE - C'est le jour du "big switch"