Chute des températures et boom des doudounes

  • A
  • A
Chute des températures et boom des doudounes
@ Maxppp
Partagez sur :

Une vague de froid peut faire le bonheur des commerçants. Doudounes, écharpes, fourrures, leur vente a explosé ces derniers jours.

Doudounes et fourrures ont le vent en poupe. Des grandes enseignes de prêt-à-porter aux petites boutiques de quartier, les commerçants se réjouissent de la vague de froid qui frappe la France depuis plusieurs jours. Et pour cause, la vente de vêtements chauds a explosé, de la doudoune aux fourrures.

>> LIRE AUSSI - Non, le shopping n'est pas une affaire de femmes

En témoigne ce chiffre très positif dans une grande enseigne française, +30% en 5 jours dans son magasin de vêtement pour femmes. "On ne voyait rien partir alors qu’on vendait des bonnets des écharpes en cachemire, dès qu’il a commencé à faire froid, les gens sont venus, nous ont acheté des grosses pièces, gants, doudounes et bonnets. On a vraiment vu une différence."

Quand le thermomètre dégringole, les ventes explosent. Le thermomètre est donc le meilleur baromètre des ventes de vêtements chauds. Au Printemps Haussman, haut-lieu du commerce parisien, on observe la même tendance dans les magasins de fourrure, dont les ventes ont été multipliées par quatre, comme l’explique le patron d’une grande marque : "Dès qu’on a un coup de froid, immédiatement il y a du monde dans les magasins, avec la baisse des températures depuis huit jours, nos ventes ont explosé."

>> LIRE AUSSI - Pourquoi Abercombie s'écroule en Europe 

Rassurant, mais pas suffisant pour les commerçants, qui sont unanimes sur un point. Ils sont très loin d’avoir pu rattraper le manque à gagner de la rentrée de septembre, marquée par un exceptionnel été indien.