Tiana transforme Avatar en grenouille

  • A
  • A
Tiana transforme Avatar en grenouille
Partagez sur :

Le dessin animé de Disney a dépassé le film de James Cameron au box-office français.

Dans le match 2D contre 3D cette semaine, la princesse Tiana fait mieux que les Na'vi d'Avatar. La dernière production Disney, La princesse et la grenouille, a décroché la première place au box-office français détenue depuis six semaines par Avatar, déjà vu par douze millions de personnes.

Pour sa première semaine d'exploitation, le dessin animé a conquis 876.083 spectateurs dans 667 salles. Double exploit, il affiche hors vacances scolaires, une impressionnante moyenne de 1.313 spectateurs par copie, et coiffe au poteau Avatar.

A l'affiche de 680 salles, la superproduction de James Cameron a encore attiré 815.676 spectateurs, mais recule à la deuxième place. En France, Avatar a régné sans partage sur les salles obscures pendant six semaines au terme desquelles il a engrangé 12.018.251 entrées. Le film est par ailleurs devenu le plus lucratif de l'histoire du cinéma avec quelque deux milliards de dollars de recettes mondiales.

Sur la troisième marche du podium, Océans. Le documentaire de Jacques Perrin, qui offre une spectaculaire immersion dans l'élément marin, fait un très beau démarrage avec 774.586 spectateurs la semaine de sa sortie dans 542 salles. Seule production française dans le quinté de tête cette semaine, il s'offre le luxe d'afficher la plus forte moyenne de spectateurs par copie, soit 1.429.

Invictus, le dernier film de Clint Eastwood, recule de la deuxième à la quatrième place mais tient le choc en attirant encore 443.573 spectateurs. Ce long métrage consacré au génie politique du leader sud-africain Nelson Mandela frôle les deux millions d'entrées en trois semaines.

Cinquième au palmarès, on trouve In the air. Projetée sur 310 écrans, cette comédie enlevée signée par l'auteur de Juno, le Canadien Jason Reitman, a attiré 339.337 spectateurs. Victime de cette forte concurrence, Gainsbourg vie héroïque voit sa fréquentation divisée de près de moitié (-45%). Le film a attiré 282.615 spectateurs dans 499 salles et près de 800.000 en deux semaines.