"Selma" : l'incroyable métamorphose de l'acteur David Oyelowo

  • A
  • A
"Selma" : l'incroyable métamorphose de l'acteur David Oyelowo
Partagez sur :

TRANSFORMATION - L'acteur a dû fournir un gros travail pour incarner Martin Luther King notamment sur sa diction. 

Selma, le film d'Ava DuVernay, sur les écrans le 11 mars, retrace la lutte historique de Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens, Blancs comme Noirs. La campagne non violente et dangereuse qu'il a entreprise s'est achevée par une longue marche, entre la ville de Selma et celle de Montgomery, en Alabama. Ce cortège symbolique a conduit le président Jonhson à signer la loi sur le droit de vote en 1965. Pour camper le personnage de Martin Luther King, l'acteur anglais David Oyelowo a dû fournir un gros travail de recherches, mais aussi d'attitudes. 

Devenir l'orateur King. Pour se glisser dans le costume de Martin Luther King, David Oyelowo a opéré une transformation physique, notamment en prenant plusieurs kilos. Mais il a surtout fait un énorme travail de diction. Le leader des droits civiques était en effet un formidable orateur. L'acteur a donc beaucoup étudié sa diction et son expressivité dans ses discours, afin de coller au charisme de King.

  

Un rôle mythique, interprété humainement.  Ce qui frappe dans "Selma", c'est que Martin Luther King y apparaît comme très loin de l'icône inaccessible qu'en fait nécessairement l'histoire. C'était justement l'intention de l'acteur, qui a surtout travaillé sur l'aspect humain du personnage. "J'ai approché le rôle de King d'abord et principalement comme un homme. Essayer de l'incarner en tant qu'icône serait revenu à passer à côté du rôle", a confié l'acteur à Vanityfair. Au regard de cet argument, l'acteur britannique a considéré comme un "avantage" le fait de ne pas avoir, comme beaucoup d'Américains, grandi avec Martin Luther King perçu comme un leader "dont ils avaient à apprendre les discours à l'école". L'acteur s'est ainsi senti plus libre de l'incarner en dehors de la légende, sans toutefois cacher l'immense admiration qu'il a pour lui.

Qu'a-t-il appris sur King ? "La chose la plus surprenante que j'ai découverte (en préparant le rôle), et celle qui m'a le plus aidé, a été le poids de la culpabilité ressentie par Martin Luther King envers les gens qui protestaient à ses côtés", a raconté David Oyelowo à Deadline. Une dimension que l'on perçoit fortement dans le film, lorsque le leader souffre profondément avec ceux qui reçoivent des coups. Lors d'une scène, il rend visite au grand-père d'un jeune garçon qui a péri en prenant part à la première tentative de marche entre Selma et Montgomery. Il est profondément ébranlé par cette visite. "C'est d'ailleurs une chose qui a été dite à propos de Martin Luther King après sa mort, explique encore l'acteur : "Il avait le cœur dans l'état de quelqu'un qui aurait eu deux fois son âge."  

Selma, d'Ava DuVernay, avec David Oyelowo, sera sur les écrans mercredi, avec Europe 1.