Run Run Shaw, l'inventeur des films de kung fu est mort

  • A
  • A
Run Run Shaw, l'inventeur des films de kung fu est mort
Le studio de Run Run Shaw a dominé l'industrie cinématographique hong-kongaise des années 60 et 70 et donné naissance à une vague de réalisateurs, dont John Woo, parti ensuite à Hollywood@ Reuters
Partagez sur :

CINÉMA - Le milliardaire et producteur de cinéma, est mort mardi à l'âge de 106 ans.

L'INFO. Ses films ont influencé de nombreux réalisateurs américains, tels que Quentin Tarantino. Run Run Shaw, milliardaire et producteur de cinéma est mort mardi à son domicile à Hong Kong à l'âge de 106 ans, a annoncé la fondation qui porte son nom. A la tête des studios Shaw Brothers, qu'il avait fondés avec son frère Runme, Run Run Shaw a exercé une influence majeure sur le cinéma asiatique du 20e siècle.
Il est notamment considéré comme l'inventeur du film de genre kung fu.

Il n'a pas fait de films avec Bruce Lee. Mais il avait échoué à embaucher Bruce Lee avant qu'il ne devienne une star, en raison d'un désaccord sur la rémunération de l'acteur. Bruce Lee avait alors rejoint Golden Harvest, une autre maison de production hongkongaise fondée par un ancien employé des frères Shaw, Raymond Chow.

Il a été décoré par la reine Elizabeth. Le producteur, milliardaire selon le magazine américain Forbes, était réputé pour ses oeuvres philanthropiques. Il avait été fait chevalier par la reine Elizabeth en 1977 pour son soutien à la Croix-Rouge.

Il a produit un millier de films. Run Run Shaw a coproduit le chef d'oeuvre de Ridley Scott "Blade runner" (1982). Avec son frère Runme, il avait d'abord créé une maison de production à Shanghai en 1927, avant de venir à Hong Kong. Les studios Shaw Brothers ont produit un millier de films, dont "La 36e Chambre de Shaolin" (The 36th Chamber of Shaolin) considéré comme un des films de kung-fu les plus influents, et "La main de fer" ("Five fingers of death"), premier film de Hong Kong exporté aux Etats-Unis.