Robin des Bois : à l’origine du mythe

  • A
  • A
Robin des Bois : à l’origine du mythe
@ DR
Partagez sur :

Le film de Ridley Scott, avec Russel Crowe, apporte une nouvelle vision du célèbre personnage.

Après les collaborations très réussies pour Gladiator et American Gangster, le réalisateur Ridley Scott retrouve l’un de ses acteurs fétiches, Russel Crowe. Cette fois, il fait revivre la légende de Robin des Bois, en revenant aux origines de ce personnage mythique du folklore anglais, apparu pour la première fois au IXe siècle.

Regardez la bande annonce :

Nous sommes à l’aube du 13e siècle. Robin Longstride, archer au service de la Couronne d’Angleterre, assiste à la mort du roi Richard Cœur de Lion au combat, en Normandie. Le Prince Jean, frère cadet du monarque, prend possession du trône. C’est alors que Robin, de retour au pays après plusieurs années de croisades, se rend compte de l’oppression et du dénuement du peuple.

Alors que la couronne est fragile, il entre en résistance, aidé d'une bande de comparses plutôt bons vivants, composée de Petit Jean, Will et Allan. Il obtient aussi l'aide de la belle et impétueuse Lady Marianne (Cate Blanchett), dont il prend la place du mari. Leur objectif : ramener la justice en Angleterre. Un combat qui devient très gênant, et qui se heurte notamment à l'autorité du shérif du comté.

Un scénario bien ficelé, qui permet à Ridley Scott de proposer une histoire originale. Elle raconte comment ce simple archer de l’armée de Richard Cœur de Lion a pu devenir un héros de légende. Un Robin des Bois nouveau est donc né, dont Ridley Scott souhaiterait déjà raconter la suite des aventures.

Un casting impressionnant

Une intrigue servie par un casting impressionnant. En plus de Russel Crowe et de Cate Blanchett, on retrouve notamment William Hurt, Mark Strong, ou encore Eileen Atkins. A noter également la présence de la Française Léa Seydoux.

Le long-métrage a nécessité un immense travail sur les décors et les costumes, particulièrement réalistes, mais aussi un investissement de la part des comédiens. Déjà très bon cavalier, Russel Crowe a dû apprendre à manier un arc "longbow", utilisé par l’armée anglaise. Un entrainement précis qui a écessité trois mois de travail.

Le film, qui sort le 12 mai, fera l’ouverture du Festival de Cannes le même jour. Petit originalité, les spectateurs qui assisteront au film à 19h000, suivront en direct, dans les cinémas, la cérémonie d’ouverture du festival en prélude de Robin des Bois.

Robin des Bois, un film Europe 1.