Quand Boyle sauve Canet

  • A
  • A
Quand Boyle sauve Canet
@ REUTERS
Partagez sur :

Le réalisateur britannique a prêté sa salle de projection au Français au festival de Toronto.

Pour une banale histoire de sous-titres, le public du festival de cinéma de Toronto a failli ne jamais voir le nouveau film de Guillaume Canet. C'était sans compter sur la générosité de son confrère britannique Danny Boyle qui lui a prêté la salle qu'il avait reservée pour son propre film.

C'est en arrivant samedi dans la capitale de l'Ontario, que Guillaume Canet, venu présenter Les petits mouchoirs, s'est aperçu que la salle de projection qui lui était attribuée ne pouvait montrer les sous-titres en anglais. Ennuyeux pour un film en français destiné à un public anglophone...

Prévenu, Danny Boyle, qui avait dirigé Guillaume Canet dans La Plage, a alors proposé de lui céder sa salle et de déplacer la projection de son film 127 Hours dans une salle plus petite. Les spectateurs et toute l'équipe des Petits mouchoirs, dont Marion Cotillard en talons aiguilles, ont dû traverser le centre-ville pour rejoindre la nouvelle salle.

Regardez la bande-annonce des Petits mouchoirs :

Les spectateurs venus pour voir le nouveau film du réalisateur de Slumdog Millionaire et Trainspotting, ont dû eux patienter une heure et demie, qu'un projecteur soit installé dans une autre salle.

Regardez la bande-annonce de 127 Hours :