On a vu le dernier film de Dany Boon

  • A
  • A
On a vu le dernier film de Dany Boon
@ PATHE DISTRIBUTION
Partagez sur :

Rien à déclarer, avec Benoît Poelvoorde, sortira le 2 février. Un film "drôle" et "épique".

Après les 20 millions de spectateurs dans les salles pour Bienvenue chez les Ch’tis, en 2008, le nouveau film de Dany Boon, Rien à déclarer, sortira le 2 février 2011. Un long-métrage qu'a pu voir Bruno Cras, spécialiste cinéma pour Europe 1. "C’est drôle, la situation est drôle (…) c'est un peu un tandem à la De Funès-Bourvil, l'un est violent, l’autre est plus tendre", a-t-il raconté. "Je dirais que les Ch’tis, c’était basé sur une comique de situation, là c’est plus épique, un peu comme dans le Corniaud".

Ecoutez-le :

Rien à déclarer nous ramène juste après le traité européen de Maastricht, signé fin 1992. Deux douaniers, l'un Belge, l'autre Français, apprennent la disparition prochaine de leur petit poste de douane fixe situé dans la commune de Courquain, en France et de Koorkin, en Belgique. Les deux pays lancent alors l’idée d’une brigade volante mixte franco-belge. Ruben Vandervoorde, un douanier belge radicalement francophobe doit alors coexister avec Mathias Ducatel, son confrère et néanmoins ennemi de toujours. Les deux rôles sont interprétés par Benoît Poelvoorde et Dany Boon.

Regardez la bande-annonce :

Déjà un buzz

A l’annonce du projet de Dany Boon, le film avait créé une polémique. L’UNSA-Douanes, syndicat de douaniers, s’était inquiété de "voir à nouveau le métier tourné en dérision". Après visionnage du film, Bruno Cras n'a rien vu de cela : "c’est fait avec un esprit tellement bon enfant, qu’il n’y a vraiment pas de crainte à avoir de ce côté-là".

Dès la première projection publique de Bienvenue chez les Ch’tis, fin 2007, les rires avaient été nombreux, annonçant le succès du film. Avec Rien à déclarer, Dany Boon, une des personnalités préférées des Français, pourrait bien goûter à nouveau au succès. Réponse l’année prochaine.