Les proches de Sarkozy iront-ils voir La Conquête ?

  • A
  • A
Les proches de Sarkozy iront-ils voir La Conquête ?
@ MAXPPP et Emilie de la Hosseraye / Mandarin Cinema - Gaumont 2011
Partagez sur :

REACTIONS - Europe1.fr a posé la question à l’entourage de Sarkozy, Villepin et Chirac.

Nicolas Sarkozy a d’ores et déjà annoncé qu’il n’irait pas voir La Conquête. Dans un entretien à Télérama le président explique vouloir protéger sa santé mentale car "trop de narcissisme rend fou". Les autres principaux protagonistes du film, Jacques Chirac et Dominique de Villepin, ne se sont pas prononcés. Tous pourront en tout cas compter sur leurs proches pour leur raconter le film événement, présenté en compétition à Cannes mercredi et en salles le même jour.

Franck Louvrier, conseiller du président, l’amie de Nicolas Sarkozy, Isabelle Balkany, le chiraquien Christian Jacob, Rachida Dati et le villepiniste François Goulard confient à Europe1.fr ce qui leur donne envie (ou pas) de voir La Conquête.

Franck Louvrier : "Voir comment je suis incarné à l’écran"

OUI. "J’irai dès que j’aurais le temps pour voir comment je suis incarné dans le film. Cela m’intéresse aussi de découvrir à l’écran mes partenaires", confie le directeur de la communication de Nicolas Sarkozy depuis 2005. Même s’il a trouvé la bande-annonce de La Conquête "un peu caricaturale", Franck Louvrier apprécie Mathias Mlekuz qui joue son personnage. "C’est un bon acteur. Je le connaissais dans la série télévisée Avocats et Associés", assure t-il. Celui qui a suivi la campagne de 2007 aux premières loges voit dans ce projet cinématographique inédit une preuve que "le sujet Nicolas Sarkozy n’a pas fini d’intéresser les Français". Craint-il une déformation des faits ? "Je préfère la réalité à la fiction, précise-t-il, "mais les moments qu’on a vécus font partie de l’histoire".

Isabelle Balkany : "Une bande-annonce caricaturale"

OUI. "Je n’ai pas de pulsion irrésistible à aller le voir mais en tant qu’ancienne journaliste, j’estime qu’il faut être informée pour se fonder un jugement", confie l’amie de Nicolas Sarkozy. La bande-annonce ne l’a cependant pas emballée. "J’ai trouvé les personnages très caricaturaux", tranche celle qui fut très proche du couple présidentiel, notamment au moment de leur séparation.

Christian Jacob : "Ce film me gêne"

NON. "D’une manière générale, je vais rarement au cinéma, encore moins pour aller voir ce genre de films", indique Christian Jacob. "Et puis la conquête, je l’ai vécue de l’intérieur", souligne le patron des députés UMP, qui était ministre du Commerce puis de la Fonction publique sous les gouvernements Raffarin et Villepin (NDLR : la période couverte par La Conquête). L’objet du film lui déplaît. "Cela me gêne qu’on fasse un film sur un président en exercice. On est dans la romance avec un chef d’Etat en activité et à un an de la présidentielle", déplore ce proche de Chirac.

François Goulard : "La ressemblance des acteurs"

OUI. "La ressemblance des acteurs, leur transformation physique et la manière dont ils se sont emparés de leur rôle me donnent envie de le voir", confie le député villepiniste. Au-delà de la performance d’acteurs, c’est le regard du cinéaste sur le politique qui intéresse François Goulard. "Comment le monde politique et ses rapports sont vus ? Est-ce bien senti ou le film tombe t-il dans la caricature ? ", se demande ce proche de Villepin. Réponse dès mercredi.

Rachida Dati : "Ce n’est pas le film que j’irai voir en priorité"

NON. L’ancienne conseillère de Nicolas Sarkozy, qui faisait partie du cercle intime pendant la campagne présidentielle de 2007, n’est pas tentée par La Conquête. "Franchement, je ne vais pas souvent au cinéma et ce n’est pas le film que j’irai voir en priorité", a t-elle confié, mercredi, dans Europe 1 Soir.

>>> Retrouvez le mini-site consacré à La Conquête, un film Europe 1.