La Famille Bélier "devait être un tout petit film"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Victoria Bedos, la coscénariste de La Famille Bélier revient sur l'incroyable succès surprise de son premier film.

La famille Bélier est le tout premier film en tant que coscénariste de Victoria Bedos, la fille et la sœur de deux célébrités, Guy et Nicolas Bedos. Et pour un coup d'essai, c'est un coup de maître puisque le film est le véritable succès populaire de ce début d'année. Le film a fait plus de 7 millions d'entrées. 

Découvrez l'interview complète de Victoria Bedos : 

"Quelque chose d'un peu personnel". Victoria Bedos n'en revient toujours pas. La famille Bélier a triomphé au cinéma. "C'est complètement incroyable", confie-t-elle au micro d'Europe 1 lundi matin. Au départ "ce devait être un film à moins de 2,5 millions [d'euros de budget], c'est-à-dire un tout petit film", mais aussi un film contre le "high concept", raconte encore la jeune femme, c'est-à-dire très loin d'une grosse machine avec une histoire de départ extrêmement forte et un casting brillant. La famille Bélier était au contraire "quelque chose d'un peu personnel, proche d'une histoire vraie", la sienne, a encore confié Victoria Bedos. 

Difficile "de couper le cordon". Ce film, Victoria Bedos l'a écrit pour "passer un message" à ses parents. Lequel ? "C'était la difficulté de couper le cordon quand on est dans une famille aimante et originale". La chanson phare du film, le tube de Michel Sardou, Je vole, interprétée par Louane Emera à l'écran, ça veut dire "Ne vous inquiétez pas si j'essaye de partir, ce n'est pas contre vous", décrypte la co-scénariste du film. Le résultat ? Un triomphe au cinéma. 

Le succès du film tient notamment à l'interprétation de Louane Emera, césarisé pour son rôle d'apprenti-chanteuse avec Je vole, de Michel Sardou. Cette chanson, Victoria Bedos l'écoutait lorsqu'elle a voulu "quitter ses parents" pour s'installer seule. Elle l'a donc imposée dans le film. Comment Michel Sardou l'a-t-il pris ? "Il m'a appelée, il m'a dit 'T'es vraiment qu'une salope, tout le monde m'arrête dans la rue maintenant'", raconte Victoria Bedos en riant. Le chanteur, très ému, lui a confié que c'était la première fois "qu'il arrivait à écouter ses chansons". Et mieux encore : Michel Sardou a même avoué qu'il préférait la version de Je vole du film à la sienne. 

Victoria Bedos travaille en ce moment à un nouveau film, Vicky Banjo. L'histoire ? "Comment annoncer à son père et à son frère : je suis une femme".

>> A LIRE AUSSI - Louane : "le bac, ce n'est vraiment pas possible"

>> A LIRE AUSSI - Louane Emera, de The Voice à La famille Bélier