La diva de la Dolce Vita sans le sou

  • A
  • A
La diva de la Dolce Vita sans le sou
@ Maxppp
Partagez sur :

L'actrice suédoise Anita Ekberg, qui a fêté en septembre ses 80 ans, est ruinée.

L'actrice suédoise Anita Ekberg, icône de la Dolce Vita qui a fêté en septembre ses 80 ans, est désargentée au point d'avoir dû demander une aide financière la fondation du célèbre cinéaste Federico Fellini, a révélé vendredi le quotidien turinois La Stampa. "Ce n'est pas très élégant à dire, mais Madame Ekberg souffre d'un véritable manque de liquidités", a déclaré au journal Massimo Morais, un administrateur nommé par la justice et qui a demandé en son nom une aide à la Fondation Fellini. "La Fondation n'a pas encore répondu mais je compte sur la solidarité de tous les bienfaiteurs qui voudront bien aider, même à un niveau modeste, une grande actrice qui le mérite vraiment", a-t-il ajouté.

L'actrice, entrée dans l'histoire du cinéma avec sa scène mythique de La Dolce Vita (Federico Fellini, 1960) à la fontaine de Trevi, dans laquelle elle crève l'écran en duo avec Marcello Mastroianni, réside actuellement dans une résidence pour personnes âgées près de Rome. Clouée dans une chaise roulante après s'être cassé le coul du fémur, elle avait dû quitter son domicile après un incendie provoqué par des cambrioleurs. Hormis quelques anciens voisins et les services sociaux, la star reçoit peu de visites et consacre l'essentiel de son temps à l'écriture de ses mémoires.

Au moment de son anniversaire en septembre, l'actrice avait reconnu dans une interview se sentir "un peu seule". "Les journées sont d'une longueur infinie", avait confié l'actrice au quotidien Il Corriere della Sera.