Harry Potter 7 piraté

  • A
  • A
Harry Potter 7 piraté
@ Warner Bros. France
Partagez sur :

Harry Potter et les reliques de la Mort est déjà visible sur le net, la veille de sa sortie.

Les pouvoirs magiques du célèbre Harry Potter n’ont pas réussi à déjouer la technique des hackers. Alors que le septième film est attendu vendredi en Angleterre et la semaine prochaine aux Etats-Unis et en France, les 36 premières minutes ont déjà été mises en ligne sur Internet depuis mardi soir, sur un site de partage de fichiers.

De gros enjeux financiers

Le studio Warner Bros, qui produit la saga, est évidemment furieux de ce piratage. Ce sont d’ailleurs eux qui ont directement prévenus les médias de cette fuite. Le premier volet du dernier livre de J.K. Rowling - Harry Potter et les reliques de la Mort - pourrait dépasser, selon ses prévisions, la barre des 730.000 euros de recettes à travers le monde. Et chaque fichier du film téléchargé est potentiellement un spectateur de moins.

Les hackers poursuivis en justice

"C'est une grave atteinte aux droits d'auteur et un vol de la propriété intellectuelle de Warner", s’est ainsi insurgé le studio de cinéma. Les producteurs n’ont ainsi pas caché leur intention de traduire en justice les responsables de cette diffusion clandestine. Le studio a indiqué jeudi qu'il "s'employait activement" à faire disparaître cet extrait du film.

Dans cet avant-dernier opus de la saga, Harry et ses amis Hermione et Ron partent à la recherche des Horcruxes, réceptacles où le Seigneur des Ténèbres - Voldemort - a entreposé des parties de son âme, ce qui lui permet de rester immortel. Le film se termine en plein suspense, en attendant la sortie du second volet, prévue en juillet.