Depardieu charge DSK…et les Français

  • A
  • A
Depardieu charge DSK…et les Français
@ Capture Ecran RTS
Partagez sur :

L’acteur, qui incarnera DSK au cinéma, n’a pas mâché ses mots à la télévision suisse.

Gérard Depardieu n’a toujours pas sa langue dans sa poche. L’acteur a fait sensation lors d’une interview à la RadioTélévision Suisse mercredi en expliquant les raisons pour lesquelles il allait interpréter le personnage de Dominique Strauss-Kahn au cinéma, dans un film d'Abel Ferrara.  "Parce que je ne l'aime pas... donc je vais le faire", a résumé l'acteur.

"Je n’aime pas trop les Français"

Gérard Depardieu, qui était dimanche dernier au meeting de Villepinte pour soutenir Nicolas Sarkozy, a précisé sa pensée sur DSK, en égratignant au passage ses compatriotes. "Il n'est pas aimable, je pense qu'il est un peu comme tous les Français, un peu arrogant. Je n'aime pas trop les Français d'ailleurs... Il est très français, arrogant, suffisant, il est jouable", a ajouté Gérard Depardieu.

Pour Depardieu, DSK est "très français, arrogant, suffisant" :

Interrogé sur les "pulsions" de l'ancien patron du FMI,  accusé d'agression sexuelle par une femme de chambre, Gérard Depardieu a expliqué que l’affaire du Sofitel de New York n’influençait pas son jugement sur DSK. "Ce n'est pas ça. C'est ce qu'il est quand il marche, la main dans la poche", a indiqué l’acteur, dans un lent phrasé. "On peut tous avoir des saloperies dans la tête. En plus, c'est tellement connu que des gens qui ont des pouvoirs aussi énormes... Lacan leur donnait des maîtresses pour les fouetter", a poursuivi l’acteur.

DSK n’a "jamais ému" Depardieu

Concernant son rôle dans le film qui sera tourné avant l’été, et dans lequel Isabelle Adjani jouera le rôle d’Anne Sinclair, Gérard Depardieu a expliqué qu’il n’allait pas"rentrer dans le personnage" de DSK, un homme qui ne l'a "jamais ému" quand il était sur le banc des accusés devant la justice américaine. Et le comédien de conclure : "Je n'ai jamais été ému par des gens qui n'avaient pas de dignité".