Découvrez un extrait de Gemma Bovery, avec Fabrice Luchini

  • A
  • A
Découvrez un extrait de Gemma Bovery, avec Fabrice Luchini
Partagez sur :

EN AVANT-PREMIERE - Fabrice Luchini tombe sous le charme de sa nouvelle voisine, la sensuelle Gemma Arterton, dans Gemma Bovery, d'Anne Fontaine. 

Martin (Fabrice Luchini), a quitté la folie de la vie parisienne pour un paisible village normand, où il s'est reconverti en boulanger. Passionné de littérature et grand lecteur de Gustave Flaubert, l'auteur du classique "Madame Bovary", paru en 1857, Martin n'a pas perdu son imagination. On devine sa consternation lorsqu'un couple d'Anglais, aux noms évocateurs, Gemma et Charles Bovery, vient s'installer dans une ferme, en face de chez lui. Martin va alors devenir l'observateur, le scrutateur et parfois même l'artisan, du destin de ces héros de roman.

Gemma Bovery

Gemma Bovery, d'Anne Fontaine, sera sur les écrans le 10 septembre prochain. Le film s'inspire du roman graphique de l’auteure anglaise Posy Simmonds, à qui l'on doit également Tamara Drewe, adapté sur grand écran en 2010 avec déjà Gemma Arterton dans le rôle principal.

Découvrez, en avant-première, un extrait de Gemma Bovery avec Gemma Arterton et Fabrice Luchini, en salles le 10 septembre, avec europe 1 :



Découvrez un extrait de Gemma Bovery, avec...par Europe1fr

Dans cette scène, on assiste à la seconde rencontre entre le boulanger et Gemma Bovery. Fasciné par la sensualité de la jeune Anglaise ingénue, Martin est tout étourdi lorsqu'elle lui demande d'évoquer toutes les sortes de pains qu'il produit.

A lire aussi - Fabrice Luchini "fait son cinéma" aux côtés de la réalisatrice Anne Fontaine et devant des auditeurs du club Europe 1.

Un Fabrice Luchini rayonnant et drôle. Fabrice Luchini fait preuve d'une grande autodérision en incarnant ce personnage de Martin. Il vit par procuration et s'adresse parfois directement au spectateur dans le film. Dans le rôle de Gemma, on retrouve l'actrice Gemma Arterton, qu'on avait déjà vue dans Tamara Drewe, de Stephen Frears. C'est la première expérience française de la comédienne britannique.