Comment est fabriqué le masque de poils de La belle et la bête ?

  • A
  • A
Comment est fabriqué le masque de poils de La belle et la bête ?
Léa Seydoux joue la Belle aux côtés de Vincent Cassel, qui incarne la Bête dans le film de Christophe Gans.
Partagez sur :

EXCLU - C’est l’un des films les plus attendus de 2014 : La Belle et la Bête est en ce moment en phase de montage.  Europe 1 y était. 

Léa Seydoux joue la Belle aux côtés de Vincent Cassel, qui incarne la Bête. Europe 1 était en salle de montage, alors que le réalisateur français Christophe Gans apporte en ce moment les dernières retouches à son film. Avec La Belle et la Bête, il revisite l'un des contes de fées les plus populaires.

Un univers à la Tim Burton – Les premières images du film dévoilent un univers très fantastique, qui rappelle les ambiances des films de Tim Burton, avec au milieu d’une forêt sombre, le château de la Bête, et ses grandes salles de bal. Les costumes sont splendides. Christophe Gans explique s’être inspiré de peintures datant du 18e siècle.

Les poils du masque plantés un par un. La plupart des scènes ont été tournées sur fond vert. Les acteurs sont ensuite intégrés à des décors féeriques, grâces aux effets spéciaux numériques.

C’est aussi l’heure "d’habiller le visage de la Bête," explique le réalisateur Christophe Gans :



Comment est fabriqué le masque de poils de La...par Europe1fr

"Le masque a été créé par des professionnels, de petits mains qui ont implanté les poils un à un. Plutôt que  de faire lever l’acteur à trois heures du matin pour être enduit de colle, Vincent Cassel portait une sorte de casque de hockeyeur avec des points de repère, sur lequel l’équipe a appliqué ce masque de poils." Au total, 600 personnes ont été mobilisées pendant un an pour réaliser ce film.

Découvrez la bande-annonce du film :

Un scénario très contemporain. Le tournage a duré 57 jours dans les studios de Babelsberg, en Allemagne.  Il s’est achevé le 1er février 2013. Le réalisateur tenait à "adapter au mieux le scénario à notre époque." Christophe Gans a donc insisté sur le parcours du marchand (le père de Belle): "il s’agit d’une famille monoparentale, la maman n’est plus là. Le marchand est donc obligé de supporter ses six enfants, en piochant dans le potager," explique-t-il.

La Belle et la Bête sera sur les écrans le 12 février 2014. Le public sera-t-il au rendez-vous ? L’enjeu est de taille : le film a coûté 37 millions d’euros, soit le plus gros budget pour un film français cette année.

La Belle et la Bête, de Christophe Gans, en salles le 12 février, avec Europe 1.