Clooney, l’humanitaire récompensé

  • A
  • A
Clooney, l’humanitaire récompensé
@ MAXPPP
Partagez sur :

L’acteur va recevoir un Emmy honorifique pour son engagement dans la cause humanitaire

Un engagement honoré

George Clooney sera à l'honneur le 29 août prochain lors de la 62ème édition des Emmy Awars. L’Academy of Television Arts & Sciences, qui délivre la distinction, vient d’annoncer son intention d’attribuer un prix spécial à George Clooney. L’acteur sera récompensé pour son travail d’acteur, mais aussi et surtout pour son implication dans de nombreuses causes humanitaires.

George Clooney recevra le Bob Hope Humanitarian Award, attribué pour la première fois depuis six ans après avoir mis en évidence le travail remarquable effectué par Danny Thomas en 2004, Bill Cosby en 2003 et la célèbre Oprah Winfrey en 2002. Pour John Shaffner, le président de cette manifestation, le choix de Clooney était «évident». Et pour cause: on se souvient qu’en janvier dernier, l’ancienne star d’Urgences a organisé et animé un téléthon pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre en Haïti.

Clooney le mobilisateur

A l’initiative de George Clooney, près de 130 artistes américains ont participé à un spectacle baptisé Hope For Haiti No. Beyoncé, Stevie Wonder, ou Madonna, chacun y était allé de son message depuis Los Angeles, New-York ou Londres, pour recueillir les promesses de dons. Ce téléthon a permis de recueillir samedi 58 millions de dollars, soit 41 millions d’euros de dons. Avant cet évènement, L'acteur de 49 ans avait aussi activement ramassé des fonds pour les victimes de l'ouragan Katrina, qui avait plongé la Louisiane et la Nouvelle-Orléans dans la désolation. Mais son grand combat reste celui contre la guerre civile au Darfour.

Engagé depuis 2005 dans un combat pour obtenir du gouvernement américain une intervention pour faire cesser le génocide dans cette région de l’ouest du Soudan, George Clooney a produit un documentaire pour expliquer les causes de ce drame humain qui a fait à ce jour près de 400 000 morts. L’acteur qui s'est fait narrateur pour l'occasion, explique dans ce reportage les causes du conflit qui ont conduit aux tueries, viols, déplacements massifs de population, et développe une thèse sur les causes de l'indifférence du monde occidental à ce sujet.