Le film Annabelle a déjà rapporté gros

  • A
  • A
Le film Annabelle a déjà rapporté gros
@ WARNER BROS. FRANCE
Partagez sur :

MONEY MONEY - Malgré les débordements constatés dans les salles, le film d'horreur est devenu l'un des plus rentables de l'année. 

Annabelle peut sourire. La poupée star du film d'horreur éponyme est la star de cette fin d'année dans les cinémas français. Et même de l'année dans le monde entier. Selon le site américain spécialisé Variety, le film d'horreur aurait dépassé le week-end dernier la barre des 150 millions d'euros de recettes sur la planète. 166 millions exactement, dont 74 millions ont été gagnés aux Etats-Unis, et 92 millions à l'international.

Un film ultra-rentable. D'autres ont fait mieux ? Peut-être, mais pour un film qui n'a coûté que 6,5 millions de dollars à produire, la balance est énorme. Ce résultat fait même d'Annabelle l'un des films plus rentables de l'année. Et ce n'est pas fini puisque le film n'est pas encore sorti au Mexique ou dans certains pays sud-américains. Le Japon non plus n'a pas encore reçu les copies d'Annabelle. Mais le pays du Soleil levant ne diffusera le film qu'en janvier... 

Jackpot pour la Warner. La Warner Bros peut se friser les moustaches devant ce succès planétaire. C'est elle, déjà, qui est à l'origine de l'autre carton commercial de l'année : La Grande aventure Lego, qui a rapporté quelque 468 millions de dollars de recettes pour... 60 millions de budget !

>> LIRE AUSSI - Pourquoi les ados dérapent

Un succès français. Sorti le 8 octobre en France, Annabelle a depuis rencontré un certain succès. En deux semaines d'exploitation, le film d'horreur frise la barre du million d'entrées (968.000 entrées). Lors de sa sortie, le film a même fait mieux que Mommy de Xavier Dolan ou Tu veux ou tu veux pas, avec Sophie Marceau et Patrick Bruel. Seul Gone Girl a fait mieux avec 539.000 entrées, contre 513.000 pour Annabelle. 

Sacré coup de pub. Il faut dire qu'Annabelle a su profiter d'une sacré publicité avec des bagarres, des vols, et des bousculades qui ont émaillé plusieurs projections dans différentes villes. Et si plusieurs cinémas ont décidé d'arrêter de diffuser le film, cela n'a fait qu'attiser l'intérêt pour lui... Une recette simple qui en a donc fait l'un des plus rentables de l'année.

>> LIRE AUSSI - Ces films d'horreur qui sèment la zizanie



Au cinéma, "Annabelle" déclenche la paniquepar Europe1fr