Ces films qui ont marqué l'année 2014

  • A
  • A
Ces films qui ont marqué l'année 2014
Partagez sur :

FLASH BACK - Retour sur une année de succès entre comédie, films fantastiques, dessins-animés et blockbusters. 

On rembobine. 2014, côté cinéma, ça a donné quoi ? L'année a été marquée par la sortie de grands films. Des deux biopics sur la vie du grand couturier Yves Saint Laurent, à la consécration de Xavier Dolan au dernier festival de cannes en passant par un très bon film d'animation sur nos très chers ancêtres Gaulois, on peut désormais l'affirmer : 2014 a été un bon cru. A l'approche des fêtes, Europe 1 revient sur les 10 films marquants de l'année.

#LeChoc. 12 Years a Slave, le 22 janvier. Le film, dont Europe 1 est partenaire, raconte l'histoire d'un jeune musicien Afro-Américain libre et père de famille, kidnappé et réduit à travailler pendant douze ans comme esclave dans des champs de coton, en Louisiane. Son réalisateur, Steve McQueen (II),  a réussi le pari de montrer le calvaire de l'esclavage avec un réalisme cru.  Mention spéciale pour l'acteur principal, le brillant Chiwetel Ejiofo. Quant à Michael Fassbender, il incarnait un esclavagiste alcoolique et violent, lui aussi très crédible.

>>> A lire aussi : 12 Years a Slave, un film ultraréaliste sur l'esclavage

#LeCarton. Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu, sorti en salles le 16 avril. Le film, dont Europe 1 est partenaire, est la surprise de 2014. Avec Christian Clavier, Chantal Lauby et Ary Abittan, Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu a battu des records en France, en réunissant plus de 12 millions de spectateurs. Cette comédie familiale sur le racisme ordinaire raconte l'histoire d'une famille française bien comme il faut, blanche, catholique, bourgeoise, de Chinon, dont les 4 filles vont épouser un Arabe, un Juif, un Chinois et un Noir.

#LeDrame.Deux jours, une nuit, des frères Dardenne, sorti le 21 mai.  Les frères Dardenne se sont attaqués, avec Deux jours, une nuit, à un sujet qu'ils maîtrisent bien. L’exclusion sociale en temps de crise. Pour incarner cette fable sociale, ils ont confié le premier rôle à la Française Marion Cotillard, qui joue Sandra, l’héroïne fragile et éblouissante du film.



#L'ovni.Boyhood, de Richard Linklater, sorti le 23 juillet. Le film signé Richard Linklater a marqué les esprits d'abord par la longueur de son tournage : le réalisateur a filmé ses acteurs sur douze ans, à raison de quelques jours chaque été. Il est parti de l’histoire d’un petit garçon de six ans, interprété par Ellar Coltrane, et de sa famille. Il les a ensuite filmés chaque année jusqu’aux 18 ans du garçon, pour un tournage qui s’est déroulé entre 2002 et 2014. On entendra certainement encore parler de Boyhood puisque le film est très bien placé dans la course aux Golden Globes.

>>> A lire aussi : Boyhood : se voir vieillir à l'écran, ça fait quoi ? 

#LesBiopics.Yves Saint-Laurent, sorti le 8 janvier 2014 et Saint-Laurent, le 24 septembre 2014. C'est peu dire que l'histoire du grand couturier a inspiré les réalisateurs cette année puisque deux versions de son incroyable destin se sont affrontées dans les salles. Jalil Lespert a livré au début de l'année sa vision du personnage, approuvée par l'entourage du couturier, avec Pierre Niney dans le rôle-titre. Quant au film de Bertrand Bonello, cette fois avec Gaspard Ulliel, il a apporté une vraie fraîcheur au style biopic.



#LaStar. Mommy, de Xavier Dolan, sorti le 8 octobre 2014. Avec Mommy, son cinquième film en cinq ans, Xavier Dolan a plus que jamais imposé sa "patte". Le jeune réalisateur s'est surtout fait remarquer à Cannes, en décrochant le Prix du Jury ex-aequo avec L'Adieu au Langage de Jean-Luc Godard. 2014, c'était un peu l'année Dolan.

#Blockbuster. Interstellar, de Christopher Nolan, sorti le 5 novembre 2014. Avec Interstellar, Christopher Nolan nous en a mis plein la vue. Le film suit les aventures d’un groupe d’explorateurs qui tentent de repousser les limites de l'humanité en utilisant une faille dans l'espace-temps. Ils vont partir à la conquête de distances astronomiques. Une partie de la critique souligne la faiblesse du scénario, mais côté esthétique et effets spéciaux, on a été servis. Christopher Nolan a offert quelques scènes de vols époustouflantes, pour un grand voyage "interstellaire".



#L'héroïque. Hunger Games – La Révolte : Partie 1, sorti le 19 novembre 2014. L'incontournable Hunger Games 3 n'est autre que l’adaptation du dernier tome de la trilogie de Suzanne Collins, mais la production a décidé d'en faire deux films. Cet avant-dernier volet a donc amorcé la révolte du peuple opprimé, avec Jennifer Lawrence en Katniss Everdeen, une adolescente qui vit au cœur d'un monde futuriste et totalitaire, plus meneuse que jamais.

#LaRéussite.Astérix - Le Domaine des Dieux, le 26 novembre 2014. Même Uderzo s'est dit "bluffé." Le plus célèbre des Gaulois, Astérix, a été ébloui par le dessin animé en 3D, concocté par Alexandre Astier, le créateur de la série télévisée Kaamelott au scénario et par Louis Clichy, des studios Pixar, à la réalisation. Le scénario est bien ficelé, on rit beaucoup. C'est efficace et communicatif. Une vraie réussite.

>>> A lire aussi : Pourquoi le nouvel Astérix va vous surprendre

#Le Fantastique.Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées, sorti le 10 décembre 2014. Les passionnés d'aventures de Nains, d'Elfes, de Wargs et d'Orques ont été ravis de les voir revenir sur grand écran. Avec Le Hobbit : la bataille des cinq armées, Peter Jackson a surtout mis un point final à la trilogie de Bilbo le Hobbit, adaptée des romans de 'fantasy' publiés par l'auteur britannique J.R.R. Tolkien, dès 1937. La boucle est donc bouclée !

#LeBonus. Her, le 19 mars 2014. Un mot encore de l’excellent film de Spike Jonze, Her. Le réalisateur imagine un monde dans lequel les intelligences artificielles sont devenues aussi attachantes que des humains. Avec Joaquin Phoenix dans le rôle titre et la ravissante voix de Scarlett Johansson, le film a déjà reçu l’Oscar du meilleur scénario à la cérémonie 2014.

>>> Her : à quoi ressemble l’amour 2.0 ?