Cannes : le programme du 12 mai

  • A
  • A
Cannes : le programme du 12 mai
@ MAX PPP
Partagez sur :

Sleeping Beauty de Julia Leigh, et We need to talk about Kevin de Lynne Ramsay sont en sélection officielle.

Après une cérémonie d'ouverture très glamour, la compétition commence vraiment jeudi, avec deux films projetés en compétition. La romancière australienne Julia Leigh présente son premier film, Sleeping Beauty. Il s’agit d’un des évènements les plus attendus de la Croisette, car le film a été présenté comme "un conte de fées érotique et obsédant", et crée déjà la polémique.

Autre évènement de jeudi, la présentation de We need to talk about Kevin, de Lynne Ramsay, l’histoire d’une relation complexe entre une mère et son film. A suivre de près également : la projection du dernier Gus Van Sant, l’un des chouchous du festival, dans la catégorie Un certain regard.

La sélection officielle

Sleeping Beauty, de Julia Leigh. Une étudiante devient la "dormeuse" d’un bordel de luxe. Elle est attirée par cet univers mystérieux du désir, et oublie dès le lendemain ce qu’elle a fait de son corps la nuit précédente. Drogues, sexe, violence : tout y est.

We need to talk about Kevin, de Lynne Ramsay. Eva a mis de côté toutes ses ambitions de carrière, mais aussi sa vie privée pour élever seule son fils Kevin. Mais alors que leur relation est très compliquée, le jeune homme de 16 ans commet l’irréparable. Eva se pose alors des questions existentielles : a-t-elle jamais aimé son fils ?

Un certain regard

Restless, de Gus Van Sant. Le long-métrage raconte le parcours initiatique de deux adolescents fascinés par la mort. Gus Van Sant a notamment reçu la Palme d'or en 2003 pour Elephant et le prix du 60e anniversaire pour Paranoïd Park (2007).

Trabalhar Cansa(Travailler fatigue), de Juliana Rojas et Marco Dutra. Helena est sur le point d'ouvrir son petit marché dans Sao Paulo, quand son mari perd son travail. Elle devient alors l'unique responsable financier de son foyer, alors que son épicerie rencontre toute sorte de problèmes. Le film concourt aussi pour la Caméra d’or.

Quinzaine des réalisateurs

La Fée de Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy. Dom est veilleur de nuit dans un petit hôtel du Havre. Un soir, une femme se présente à l'accueil, sans bagage et pieds nus. C’est Fiona. Elle dit alors à Dom qu'elle est une fée et lui accorde trois vœux. Mais, alors qu’elle disparaît et que les vœux se sont réalisés, Dom est tombé amoureux d’elle. Il cherche donc à la retrouver.