Cannes : l'étrange message de Jean-Luc Godard

  • A
  • A
Cannes :  l'étrange message de Jean-Luc Godard
L'actrice Bérénice Béjo est au casting du film The Search, de Michel Hazanavicius@ REUTERS/Regis Duvignau
Partagez sur :

EN IMAGES - Du Godard sans Godard, le duo Béjo- Hazanavicius, et Guillaume Canet en Maurice Agnelet : les photos de la journée.

Tapis rouge. Passer du condamné Maurice Agnelet à Jean-Luc Godard : un tour de passe-passe, dont le festival de Cannes a le secret. Le tapis rouge a réuni mercredi le couple Bérénice Béjo-Michel Hazanavicius et les acteurs du film de Jean-Luc Godard. Retour en images sur la journée.

Stone

© REUTERS/Regis Duvignau

Le duo Béjo- Hazanavicius. Dans la matinée, les festivaliers ont découvert le nouveau film du Français Michel Hazanavicius, oscarisé pour The Artist. Dans la course aussi pour la Palme d'or 2014, le cinéaste est de retour à Cannes avec The Search qui raconter la guerre en Tchétchénie et son lot d'horreurs.

Un film qu’Hazanavicius  juge “politique" mais "pas si partisan que ça". Cet  avis n'a pas été partagé par des journalistes, probablement russes, souligne l'AFP, qui ont copieusement sifflé à l'issue de la projection de presse pendant que d'autres applaudissaient.

Béjo-cannes

© REUTERS/Eric Gaillard

L'affaire Agnelet adapté au cinéma. Hors compétition, André Téchiné a dévoilé L'homme qui aimait trop, inspiré par l'affaire Agnès Le Roux. Près d'un mois après la condamnation à 20 ans de réclusion de Maurice Agnelet pour le meurtre de l'héritière d'un casino de Nice, le mystère de sa disparition en 1977, est au cœur du film avec un casting cinq étoiles : Catherine Deneuve, Guillaume Canet, et Adèle Haene. 

Pour préparer ce rôle ancré dans l’actualité, Guillaume Canet a directement échangé avec Maurice Agnelet. Jusqu’à se prendre d’affection pour l’homme, comme il l’a expliqué au micro d’Europe1. “C’est vrai que je me suis beaucoup attaché à ce personnage. Je dis ça avec tout le respect que je dois à la famille Le Roux.”

Deneuve-cannet-photo

© REUTERS/Regis Duvignau

Adieu au langage. Jean-Luc Godard a beau être absent pour la présentation à Cannes de son film, son nom est sur toutes les lèvres. Car Adieu au langage, présenté mercredi au festival, est l’un des films les plus attendus à Cannes.

adieu-au-langage

© REUTERS/Regis Duvignau

Il faut dire que le dernier long-métrage de l’enfant terrible de la Nouvelle Vague intrigue. Une bande-annonce déroutante, un synopsis tout aussi déconcertante : Adieu au langage était un mystère jusqu’à sa diffusion au festival.

Le message du jour.  "Mon cher président, mon cher directeur [Gilles Jacob et Thierry Frémaux], chers vieux camarades, encore une fois merci de m'inviter à monter vos augustes 24 marches” . Un message signé Jean-Luc Godard, dans une “lettre filmée”, alors que le festival s’échine encore à décrypter et interpréter son dernier opus. 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

CINÉMA - Comment Guillaume Canet s’est "attaché" à Maurice Agnelet

ZOOMThe Search en vedette

CANNES - Accueil glacial pour Ryan Gosling