Cannes : Depardieu veut parler de foot, pas de DSK

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L’acteur, qui incarne Dominique Strauss-Kahn dans le film polémique sur DSK, a tout bonnement quitté le micro d’Europe 1. 

L’INTERVIEW. Le monstre du cinéma Gérard Depardieu est à Cannes pour défendre le film United passions, de Frédéric Auburtin. L’acteur y incarne Jules Rimet, ancien président de la Fifa, de la Fédération française de football et à l’origine de la création de la Coupe du monde de football.

C’est donc avec l’intention de parler de foot que Gérard Depardieu a commencé l’interview d’Europe 1. Interrogé sur la compétition de 2014, cette fois, Gérard Depardieu a refusé de dire pour quelle équipe battait son cœur. "La France... Bon, tu veux que je te dise quoi ? La Russie ?", s’est-il amusé.

La conversation glissant sur le terrain de la Russie, Gérard Depardieu est interrogé sur l’attitude du président russe dans la crise ukrainienne. Il s’est immédiatement agacé : "Non, on ne va pas parler de ça ! On parle de football !".

Mais à Cannes, ce n’est pas pour son rôle dans United passions que Gérard Depardieu défraye la chronique. Il incarne Dominique Strauss-Kahn dans le film Welcome to New-York, projeté samedi soir hors-compétition. Ce week-end, Anne Sinclair s’est émue de la manière dont est présentée sa famille dans le film qu’elle juge antisémite. Gérard Depardieu a tout bonnement refusé de répondre à une question sur cette polémique. L’adepte des coups d’éclat a simplement quitté le micro d’Europe 1.



Depardieu : "Je quitte le micro !"par Europe1fr
sujet_scalewidth_460

VOUS N'AUREZ PAS MON COEUR - Accueil glacial pour Welcome to New York à Cannes

REBONDISSEMENT - Le film sur DSK uniquement en VOD



Depardieu : "Tu veux que je descende à Europe 1 ?"par Europe1fr