350 cinéastes pour les sans-papiers

  • A
  • A
350 cinéastes pour les sans-papiers
@ MaxPPP
Partagez sur :

Laurent Cantet a annoncé le tournage d’un film donnant la parole aux sans-papiers.

Le réalisateur d’Entre les murs, Palme d’or à Cannes en 2008, veut donner la parole aux sans-papiers. A l’occasion d’un rassemblement à Paris, devant un immeuble de sans-papiers en grève pour obtenir une régularisation, Laurent Cantet a annoncé qu’un film sera tourné à ce sujet par un collectif de 350 réalisateurs.

"On a décidé d'aller tourner sur les piquets de grève à partir de la semaine prochaine. Il y a des centaines de milliers de personnes employées au noir, c'est à eux qu'on veut donner la parole", a-t-il déclaré. Un film qui sera diffusé dans 500 salles juste avant le premier tour des régionales, le 14 mars.

Il était accompagné d’Harlem Désir, eurodéputé PS, et de Patrick Pelloux, président du syndicat des médecins urgentistes, afin d’empêcher l’expulsion des sans-papiers de l’immeuble, situé dans le 6e arrondissement de Paris.

Le Tribunal de Grande Instance de Paris avait donné jusqu’à mercredi pour évacuer les lieux. 250 personnes habitent ce lieu depuis le 15 décembre 2009, et une centaine de militants étaient venus manifester leur solidarité.

"Laissez-nous travailler ici"

Le film s’appellera Laissez-nous travailler ici, et fait suite à un premier court-métrage de trois minutes, réalisé en 2007, et intitulé Laissez-les grandir ici. "On a déjà fait un film de trois minutes juste avant la présidentielle, qui parlait d’enfants, d’hommes et de femmes sans papiers menacés d’expulsion. On veut reproduire cette expérience", a expliqué Cantet.

Le collectif rassemble des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, qui soutiennent tous le réseau Education sans frontières (RESF). Une pétition en faveur des sans-papiers, lancée depuis la sortie du premier court-métrage, a déjà recueilli 116.571 signatures. Réalisateur engagé, Laurent Cantet n’a pas hésité à aborder des sujets difficiles, notamment dans Ressources humaines et L’Emploi du temps.