Retour sur l’affaire Viguier

  • A
  • A
Retour sur l’affaire Viguier
Partagez sur :

Jacques Viguier a été acquitté du meurtre de son épouse, en 2009.

Jacques Pradel a évoqué jeudi, en compagnie de Dominique Labarrière, auteur de l’Affaire Jacques Viguier et Yves Bordenave, chroniqueur judiciaire au Monde, l’histoire de ce professeur de droit toulousain accusé du meurtre de sa femme.

Jacques Viguier, 51 ans, a été acquitté en mai dernier du meurtre de son épouse, Suzanne Viguier, mystérieusement disparu le 27 février 2000 après avoir été raccompagnée chez elle par son amant. Lors de son procès devant la cour d'assises de la Haute-Garonne, aucune preuve matérielle de la culpabilité du professeur de droit n'a été apportée.

Quelques heures seulement après son acquittement, Jacques Viguier avait répondu aux questions de Marc-Olivier Fogiel sur Europe 1 :

Cette affaire sera de nouveau examinée par la cour d’appel d’Albi à partir du 1er mars. Le parquet, qui avait requis 15 à 20 ans de réclusion criminelle, a décidé de faire appel du verdict d’acquittement. " Je suis prêt à affronter un nouveau procès" a indiqué à plusieurs reprises Jacques Viguier, qui a toujours nié avoir tué son épouse.

.