Véhicule propre : le bonus grimpe jusqu'à 10.000 euros

  • A
  • A
Véhicule propre : le bonus grimpe jusqu'à 10.000 euros
@ AFP
Partagez sur :

COUP DE POUCE - Le ministère de l'Ecologie a annoncé la montée en puissance dès le 1er avril du bonus pour l'achat d'un véhicule propre.

Vantée pour son faible bilan carbone, la voiture "propre" coûte néanmoins encore très cher : hybride ou électrique, on ne trouve aucun véhicule en-dessous de 20.000 euros . Alors le gouvernement a décidé de revoir à la hausse son soutien financier : à partir du mercredi 1er avril, un acheteur pourra bénéficier d'un bonus allant jusqu'à 10.000 euros, contre 6.300 euros auparavant.

Un bonus rénové. Le ministère de l'Écologie a annoncé mardi l'entrée en vigueur le 1er avril d'un bonus pouvant aller jusqu'à 10.000 euros pour l'achat d'une voiture propre et la mise au rebut d'un ancien véhicule diesel. Cette aide financière, annoncée le 4 février par le gouvernement, publiée au Journal officiel mardi, complète les aides existantes pour l'achat d'un véhicule propre neuf, qui s'échelonnaient jusqu'à 6.300 euros.

Le bonus total atteint désormais 10.000 euros pour l'achat ou la location plus de deux ans d'un véhicule électrique, et à 6.500 euros pour une voiture hybride rechargeable, à condition de mettre à la casse une voiture diesel mise en circulation avant le 1er janvier 2001. Ce bonus est valable pour les particuliers, les entreprises et les collectivités, mais uniquement pour les voitures particulières, et non les véhicules utilitaires.

Une aide spécifique de 500 euros est par ailleurs prévue pour les ménages non imposables qui achètent un véhicule neuf ou d'occasion émettant entre 61 et 110g de CO2/km et respectant la norme Euro 6, ou d'une voiture d'occasion électrique ou hybride.

>> LIRE AUSSI - Voitures électriques : la France est-elle assez bornée ?

>> LIRE AUSSI - Le bonus écologique a baissé au fil du temps

>> LIRE AUSSI - Hybride : tout ce qu'il faut savoir avant de changer de voiture