Un tiers des Français prêt à travailler le dimanche pour gagner plus...

  • A
  • A
Un tiers des Français prêt à travailler le dimanche pour gagner plus...
Partagez sur :

Pour le moment la loi ne prévoit aucune contrepartie obligatoire, sauf exceptions...

Alors que le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius en charge du tourisme s'est dit favorable ce mardi matin au travail du dimanche, un sondage OpinionWay pour pour les Editions Tissot montre que 33% des Français seraient prêts à travailler ce jour chômé, quelques fois dans l'année, à condition d'être payés double pour "gagner plus". Les Editions Tissot rappellent cependant que les salariés exerçant le dimanche ne reçoivent pas toujours une rémunération supplémentaire. Travailler le dimanche ne rapporte pas toujours plus... N1016A">Le site service-public.fr note en effet qu'"aucune contrepartie n'est prévue par la loi. Le salarié bénéficie seulement de son repos hebdomadaire un autre jour". Elle est en revanche obligatoire pour les employés travaillant dans les Puce (périmètre d'usage de consommation exceptionnel), pour ceux exerçant dans un secteur où le repos simultané de tous les salariés est préjudiciable au public et enfin pour les commerce de détail ouvert 5 dimanches par an maximum, par décision du maire. Dans ce cas, les contreparties sont fixées par accord collectif . "Le salarié perçoit alors une rémunération au moins égale au double de la rémunération normalement due pour une durée équivalente, ainsi qu'un repos compensateur équivalent en temps", précise encore le site service public.fr. Pour mémoire, le gouvernement travaille actuellement à une refonte globale des dérogations au repos dominical.