UBS interdit à des employés de voyager en France

  • A
  • A
UBS interdit à des employés de voyager en France
Partagez sur :

La banque suisse, mise en examen par Paris pour démarchage illicite de clients, craint des interrogatoires...

UBS prête à tout pour se protéger de la justice française ? La banque suisse, mise en examen par Paris pour démarchage illicite de clients, a interdit à plusieurs employés de se rendre sur le sol français jusqu'à nouvel ordre, d'après le site de la télévision suisse RTS, qui cite des sources anonymes. Plusieurs dizaines de personnes seraient concernées, c'est à dire au moins tous les collaborateurs qui s'ocuppent de la gestion de fortune du marché français. Risque de licenciement "En attente d'un jugement peut-être avant l'été, UBS a convoqué les employés concernés avant le week-end de Pâques", peut-on lire sur le cite, qui précise qu'un employé qui ne suivrait pas la consigne risquerait le licenciement. Contactée, UBS dit "ne pas faire de commentaire lorsqu'une procédure est en cours, comme c'est le cas en France", poursuit la RTS. Dossier très léger La filiale française d'UBS a été mise en examen le 1er juin 2013 en tant que personne morale pour complicité de démarchages présumés illicites. La banque est soupçonnée d'avoir approché des fortunes françaises dans les années 2000 en vue de leur proposer des placements en Suisse non déclarés. RTS explique que la banque espère un jugement avant l'été, et que la justice française aurait un dossier d'instruction très peu fourni. Elle pourrait tenter d'arrêter des employés pour mener des interrogatoires.