Stationnement : dans quelles villes l'horodateur s'affole-t-il ?

  • A
  • A
Stationnement : dans quelles villes l'horodateur s'affole-t-il ?
Partagez sur :

A quelques jours des municipales, le magazine 'Auto Plus' a mené l'enquête...

Alors que le premier tour des élections municipales a lieu ce dimanche, 'Auto Plus' a dressé le classement des villes ayant le plus augmenté les tarifs de stationnement au cours des cinq dernières années. Si certaines villes ont fait flambé la note des automobilistes, le magazine note que d'autres ont résisté à l'appel de la "machine à cash". Bilan : en moyenne, dans les villes de gauche, la hausse du ticket modérateur est de 13,5% contre 8,5% dans celles dirigées par la droite. En revanche, en Ile-de-France la tendance est inversée avec une inflation moyenne de 12% dans les municipalités de l'opposition et de 4,4% dans celles de la majorité... Bonnet d'âne pour Le Mans Le palmarès est dominé par la ville du 'Mans' (PS)... Le tarif de stationnement y est passé de 1,50 à 2,50 euros de l'heure, soit un bond de 67% ! A Roubaix (PS), les horodateurs voient également rouge, le tarif de stationnement étant passé de 80 centimes à 1,20 euro, soit une hausse de 50%. Viennent ensuite Nantes (PS) où les prix ont grimpé 43% à deux euros, et Rennes (+39% à 2,12 euros). A Paris, si la hausse est plus limitée (+20%), 'Auto Plus' fait remarquer que la note devient vite salée, les tarifs étant déjà élevés. La zone de stationnement la plus chère de la ville co�"te désormais 3,60 euros de l'heure contre trois euros en 2008. Les prix baissent à Auxerre ! En revanche, certaines municipalités se sont montrées raisonnables et n'ont pas augmenté leurs tarifs. C'est le cas de 25 villes sur les 62 étudiées, à l'image de Bordeaux (UMP) où le prix de stationnement vaut toujours 2,20 euros de l'heure - le plus cher en province après Le Mans - de Lyon (PS) avec un tarif de deux euros ou encore de Marseille (UMP, 1,50 euro). Enfin, une seule ville a même baissé le tarif horaire de stationnement. Il s'agit d'Auxerre (de 50 à 40 centimes), où la première demie-heure est gratuite.