Soldes : l'UFC épingle les fausses bonnes affaires

  • A
  • A
Soldes : l'UFC épingle les fausses bonnes affaires
Partagez sur :

L'association, qui a scruté les pratiques de douze sites en équipement de la maison, évoque des résultats "accablants".

Les bonnes affaires sont-elles vraiment possibles pendant les soldes sur Internet ? Une enquête menée par l'UFC-Que Choisir incite en tout cas à la prudence. L'association, qui a scruté les pratiques de douze sites en équipement de la maison parle même de résultats "accablants". Premier reproche, les gros rabais annoncés sont souvent introuvables. Un tiers des sites communiquent sur les baisses de prix les plus élevées (pouvant atteindre 80% à 85%). Or, sur 120 produits regardés, la remise moyenne est de 15% en première démarque et de 19% en deuxième démarque. Sur l'un de ces sites, le rabais maximal (80%) ne peut par exemple être trouvé que sur un produit à... 1 euro. Des pratiques moralement condamnables L'UFC-Que Choisir s'interroge aussi sur le respect de l'esprit des règles, notamment l'obligation de ne proposer que des produits en stock et mis en vente au moins un mois avant les soldes. Certes l'ensemble des sites respectent bien cette contrainte. Néanmoins, "certains en détournent l'esprit" d'après l'étude, qui note que 13% des produits étaient introuvables avant décembre et ont été mis en ligne au tout début de la période réglementaire. De la même façon, dans 20% des cas, des sites ont augmenté les prix de divers articles un mois avant les soldes. Ce qui leur a permis d'afficher des rabais deux fois et demi plus élevés que la réalité. Dans 8% des cas, ces produits étaient même moins chers avant les fêtes que pendant les soldes. Une réaction jugée nécessaire Si ces pratiques restent dans la légalité, l'association n'en dénonce pas moins un "artifice inadmissible" et demande aux pouvoirs publics d'agir en enquêtant sur la réalité des soldes en ligne et en encadrant mieux les pratiques (allongement des délais de présence en rayon...). L'UFC-Que Choisir réclame aussi une suppression des soldes flottants accusés d'entretenir la confusion sur la réalité des prix. Enfin, le consommateur n'est pas oublié. Il est lui est recommandé de ne pas fonder son choix sur le rabais affiché mais de se décider en fonction du prix final après une comparaison de différents sites.